Il se suffit à lui-même

Le Système harmonisé, langue internationale des échanges depuis 30 ans

19 juillet 2018

Certaines connaissances partagées sont si fondamentales que nous ne ressentons pas le besoin de les articuler ou de les expliquer de peur d'exprimer l'évidence. Cependant, la conception d'une nouvelle Nomenclature signifie que les éléments les plus fondamentaux du langage peuvent devoir être examinés et définis.

C'est ainsi que, durant la rédaction du Système harmonisé lors de la 33ème session du Comité de la Nomenclature en 1974, les débats se sont concentrés sur la portée des termes « et » et « ou ». Que signifient-ils ?

«  [...] il a été reconnu qu’il existe dans la Nomenclature des cas où les termes “et” et “ou” ne sont pas employés conformément aux règles tacites régissant l’emploi de ces termes et qu’il convenait, à l’occasion des travaux du Système harmonisé, d’y remédier en appliquant les directives suivantes :

  1. utiliser généralement la conjonction “ET” lorsque les libellés visent une énumération de produits (dénommés par des substantifs);
  2. utiliser généralement la conjonction “OU” lorsque les libellés indiquent l’état, les qualités ou, par exemple, les utilisations des marchandises (utilisation d’adjectifs ou de formes qualificatives);
  3. lorsque la conjonction “ET” indique une condition cumulative obligatoire, cette condition devra être mise en évidence en utilisant des termes complémentaires comme, par exemple, “à la fois”. »

Dans le Système harmonisé, contrairement au dicton populaire, certaines choses NE GAGNENT PAS à ne pas être dites.