Dépasser les barrières de la langue pour communiquer

Le Système harmonisé, langue internationale des échanges depuis 30 ans

08 juin 2018

Le principal obstacle à l’élaboration d’un langage pour les échanges tient en une seule question : qu’est-ce que ça veut dire ? Cette question s’est posée dès les premières réunions du Comité du Système harmonisé, alors confronté aux problèmes que pose l’utilisation de langues multiples et, plus fréquemment encore, aux désaccords sur une langue commune. Saviez-vous qu’en anglais le terme « rayon » désigne une fibre artificielle dérivée de la cellulose tandis qu’en français ce même terme est utilisé pour le rayon du soleil, ou encore le rayon où l’on range un produit ? Sauriez-vous définir exactement ce qu’est un pullover et en quoi il peut être différent d’autres vêtements en bonneterie tels que des chandails, des T-shirts ou des sweatshirts ? Saviez-vous qu’il arrive fréquemment que différents pays, qui utilisent la même langue, emploient les mêmes termes pour désigner des vêtements différents ou, à l’inverse, ont recours à des termes différents pour un même vêtement ? Ce ne sont là que quelques-uns des problèmes auxquels les délégués ont dû faire face dès les premières réunions et ce sont ces mêmes problèmes qui reviennent, chaque fois que l’expression « défaut d’alignement du texte » apparaît à l’ordre du jour.

Pour toutes les personnes impliquées dans un travail ou dans des échanges transfrontières, la communication constitue un défi majeur. Le SH doit être opérationnel par-delà les frontières, c’est pourquoi l’élaboration et la préservation d’une compréhension commune exige de pouvoir dépasser aussi les barrières linguistiques.

One of the problems to exercise the minds of the HS Review Sub-Committee was the tricky question of how to define the term “pocket-size” as applied to apparatus such as cassette players. The Chairman, Mr. Reintjes (Netherlands), has provided the above pictorial comment on the various conflicting national views expressed.

L'un des problèmes qui préoccupait le sous-comité de révision du SH était la question délicate de savoir comment définir le terme « de poche » tel qu'il était appliqué aux appareils comme les lecteurs de cassettes. Le Président, M. Reintjes (Pays-Bas), a fourni le commentaire pictural ci-dessus sur les diverses opinions nationales contradictoires exprimées.