L’étrange affaire des étreindelles

Le Système harmonisé, langue internationale des échanges depuis 30 ans

19 juillet 2018

« Je vous saurais gré de bien vouloir fournir toute information concernant la signification du terme « étreindelles » utilisé dans le troisième alinéa de la Note 7 a) du Chapitre 59 » : telle était rédigée une demande de renseignements adressée en 1995, assortie d’un soupçon de désespoir perplexe marqué par le soulignement du mot « tout ».

Et il y avait de bonnes raisons de se sentir perplexe car des recherches approfondies dans des dictionnaires et encyclopédies de langue française n’ont révélé aucune trace de l’existence fugace des étreindelles. Toutefois, de nouvelles recherches ont révélé que ce terme figurait dans la première version de la Nomenclature du CCD de 1955 et même auparavant dans la Nomenclature de Genève de 1937. En anglais, le terme équivalent utilisé dans la Note 7) du Chapitre 59 était « straining cloth ».

Alors, d’où ce mot provient-il ?

Pour résoudre cette affaire non élucidée, nous avons rouvert l’enquête en nous appuyant non pas sur l’ADN mais sur l’Internet. Nous avons ainsi découvert que le terme « Etreindelles » apparaît dans le Dictionnaire Emile Littré de la langue française (1872-77). Nous avons même trouvé sur l’Internet une illustration d’une étreindelle provenant d’un livre datant du 19ème siècle (voir l’illustration ci-dessous).

C’est ainsi que se conclut l’étrange affaire des étreindelles. Le déploiement de la technologie du 21ème siècle pour localiser une sous-position dérivée du 19ème siècle prouve qu'il faut parfois revenir en arrière pour aller de l'avant.

Original étreindelle memo from 1995
Mémo originel sur les étreindelles datant de 1995

19th Century image of an Étreindelle.
Dessin d’une étreindelle datant du 19ème siècle