Objectifs clés

RESULTATS

  • BS. Jouer un rôle de chef de file et fournir des orientations et un appui aux administrations des douanes

L’OMD s’est donné comme principal objectif stratégique d’assumer un rôle de chef de file et de fournir des orientations et un appui à ses Membres.

A cet effet, l’OMD se focalisera sur les initiatives permettant de promouvoir la facilitation du commerce, une collecte des recettes plus efficace et équitable, et une meilleure protection de la société. L’OMD continuera de créer, de tenir à jour et de promouvoir ses outils et instruments pour des régimes douaniers modernes. L’OMD continuera d’apporter une assistance technique à ses Membres selon leurs besoins et de fournir des orientations et des outils pour approfondir la coopération.

PERSPECTIVE DES MEMBRES

  • OS1. Facilitation
  • OS2. Collecte des recettes
  • OS3. Protection de la société

L’amélioration des processus de l’OMD, à travers le développement de normes internationales, d’une coopération étendue et la prestation de missions de renforcement des capacités adaptées aux besoins, fournira aux Membres les outils nécessaires à une meilleure facilitation des échanges, à l’amélioration de la collecte des recettes et à une meilleure protection de la société. Ces trois objectifs stratégiques constituent les différentes facettes du rôle de la douane dans le monde actuel. En tant qu’organisation internationale moderne et dynamique, l’OMD se doit de multiplier les initiatives visant à équiper ses Membres avec les outils appropriés pour répondre aux défis actuels mais également futurs.

Le Plan stratégique vise à répondre aux attentes des Membres de la meilleure manière possible, focalisant les efforts de l’OMD sur un nombre limité de processus concrets qui permettront d’atteindre les principaux but et objectifs du Plan stratégique.

PROCESSUS DE L’OMD

Les diverses initiatives menées dans l’optique des objectifs stratégiques mentionnés précédemment seront réalisées principalement via trois types d’activité, à savoir le développement de normes internationales, le renforcement de la coopération et la fourniture d’un soutien en matière de renforcement des capacités.

Normes internationales

L’OMD doit mener ses activités dans le but de faire en sorte que les administrations douanières, qui constituent ses principales parties prenantes, bénéficient de la mise au point et de la tenue à jour de normes internationales et promeuvent l’adoption de ces normes dans l’intérêt d'un commerce légitime plus sûr et d’un juste recouvrement des recettes. La promotion et l'utilisation des principaux Dossiers de l’OMD, à savoir le Dossier Compétitivité économique (DCE), le Dossier Recettes (DR), le Dossier Contrôle et Lutte contre la Fraude (DCLF) et le Dossier Développement organisationnel (DDO), seront essentielles à l’élaboration, à l’actualisation et à la mise en œuvre des normes internationales.

  • PS1. Dossier Compétitivité économique

    L’OMD mettra au point et tiendra à jour les instruments et outils nécessaires pour libérer l’important potentiel que recèle la modernisation des régimes douaniers, moyennant la mise en place de solutions informatiques, afin de s’avancer vers des procédures douanières efficaces, telles que celles qui favorisent le commerce légitime à travers une stratégie efficace de gestion des risques. Ces outils font partie du Dossier Compétitivité économique (DCE).

  • PS2. Dossier Recettes

    L’OMD mettra au point et tiendra à jour ses outils et instruments en rapport avec le recouvrement des recettes. A travers la promotion d’un recours intensif aux solutions informatiques, l’OMD offre des orientations à ses Membres en vue d’un recouvrement juste des taxes et des droits transfrontaliers. Ces outils font partie du Dossier Recettes (DR).

  • PS3. Dossier Contrôle et Lutte contre la Fraude

    L’OMD mettra au point et tiendra à jour ses outils et instruments qui visent à mieux protéger la société, en tenant compte du fait que la douane représente la première ligne de défense. Ces outils font partie du Dossier Contrôle et Lutte contre la Fraude (DCLF).

  • PS4. Dossier Développement organisationnel

    L’OMD mettra au point et tiendra à jour ses outils et instruments visant à apporter le soutien nécessaire aux administrations des douanes qui souhaitent améliorer leur capacité organisationnelle. Ces outils font partie du Dossier Développement organisationnel (DDO).

Coopération

L’OMD favorise la coopération entre ses Membres et avec les autres autorités frontalières à travers l’exécution d’opérations conjointes fondées sur l’échange d’informations, sur des procédures harmonisées, sur l’analyse et l’interprétation des données et sur l’utilisation commune de technologies.

  • PS5. Opérations conjointes et échange d’informations

    L’échange d’informations et de renseignements constitue l’un des piliers de la stratégie de coopération de l’OMD. L’OMD continuera à encourager de tels échanges entre les Membres. Elle continuera de coordonner les opérations conjointes entre les Membres et avec d’autres autorités afin de contribuer à la lutte contre le commerce illicite, la contrebande et la menace de la criminalité transnationale organisée dans les secteurs à haut risque et sensibles.

  • PS6. Partage des connaissances et des meilleures pratiques

    L’OMD encourage l'échange de connaissances et le partage des politiques et des meilleures pratiques à travers la tenue de missions, d’événements internationaux et régionaux et la promotion de réunions, d’ateliers et de forums douane-douane.

Renforcement des capacités

L'OMD, centre mondial d’excellence douanière, joue un rôle de premier plan dans la définition, la promotion et le soutien à la mise en œuvre de normes, de procédures et de systèmes douaniers modernes et elle continuera d’assurer un rôle de chef de file à cet effet afin d’apporter un soutien à ses Membres en matière de renforcement des capacités et d’assistance technique, selon leurs besoins. L’OMD continuera d’élaborer et de promouvoir des outils pour aider ses Membres à renforcer leur développement organisationnel.

  • PS7. Assistance technique, formation et outils en vue de la mise en œuvre des normes internationales

    L’OMD apportera à ses Membres un soutien en matière de renforcement des capacités conformément à leurs souhaits ou aux besoins qui auront été identifiés par le biais d’outils de mesure de la performance. L’OMD assistera ses Membres dans la mise en œuvre des outils et instruments mis au point dans le cadre du DCE, du DR, du DCLF et du DDO.

  • PS8. Assistance technique et formation dans le domaine du développement des personnes

    Dans le cadre du DDO, l’OMD contribue à renforcer les capacités de ses Membres selon leurs besoins respectifs, en les guidant dans la mise en œuvre des meilleures pratiques organisationnelles pour contribuer au développement optimal de leurs effectifs au sein d’un environnement de travail sain, centré sur les valeurs de leadership, d’éthique et d‘innovation, entre autres.

L’APPRENTISSAGE ET LE DEVELOPPEMENT A L’APPUI DES PROCESSUS DE L’OMD

  • AD1. Travaux de recherche et d’analyse

    L’OMD élabore des rapports d'étude, des études sur l’environnement douanier et d’autres documents qui peuvent aider les Membres à atteindre leurs objectifs stratégiques. Les documents de recherche et d’analyse se centreront sur les grandes tendances, compte tenu des opportunités et des menaces relevées dans le cadre des activités douanières, et sur la façon de tirer parti des premières tout en atténuant les secondes. L’OMD continuera à renforcer ses partenariats avec les milieux universitaires et les praticiens en matière de recherche.

  • AD2. Utilisation de la technologie et des données

    Dans toutes ses activités, l’OMD se penchera sur l’utilisation de la technologie et continuera de tenir ses Membres informés des dernières évolutions en matière de solutions informatiques au service des régimes et des objectifs douaniers. Le recours effectif aux données et aux méthodologies afférentes pour leur traitement et leur analyse constitue une tâche fondamentale aux fins de la Douane numérique.

  • AD3. Rehausser la notoriété de l’OMD et promouvoir le rôle de la douane

    A travers la mise à jour et l’application d'une stratégie de communication efficace et de la coopération avec d’autres parties prenantes stratégiques, l’OMD assurera la promotion de ses outils et instruments, ainsi que des principaux résultats qu’elle aura obtenus, et poursuivra ses activités de sensibilisation concernant l’importance du rôle de la douane pour le commerce, la sécurité et le développement économique mondial.

CAPACITE ORGANISATIONNELLE

  • ORG1. Répartition ciblée et spécialisée des tâches

    L’OMD s’appuie sur une équipe de professionnels hautement spécialisés et talentueux, capables d’orienter les discussions vers la définition et la mise à jour de normes internationales. Le temps et les efforts consacrés à cette fin par le Secrétariat doivent être adaptés en fonction des priorités établies dans le Plan stratégique.

  • ORG2. Utilisation des ressources budgétaires et reddition de compte

    Le Secrétariat de l’OMD observe un niveau élevé de bonne gouvernance et de transparence, allant de pair avec une gestion responsable, efficace et rentable de ses ressources financières. Le Secrétariat de l’OMD élabore le projet de budget annuel, pour examen et approbation par le Comité financier. De même, un plan d’audit est mis en œuvre, tel que convenu par le Comité d’audit.