Le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, a souligné l’importance des Centres régionaux de formation en tant que plateforme pour les douanes pour progresser en matière de renforcement des capacités ain

12 avril 2010

Ouverture du Centre régional de formation de Brasilia

Brasilia (Brésil), 5-7 avril 2010

Rapport

Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l’OMD, a participé à la cérémonie d’ouverture du Centre régional de formation (CRF) de Brasilia, le 6 avril 2010, sur l’invitation de M. Fausto Coutinho, Directeur général des douanes brésiliennes. Pour marquer cet événement, le CRF a organisé un séminaire international sur les partenariats douane-entreprises les 7 et 8 avril.

Le CRF est installé dans les locaux de l’École d’Administration financière de Brasilia. Lors de la cérémonie d’ouverture, M. Octacilio Cartaxo, Secrétaire brésilien des recettes fédérales, a annoncé que l’installation du CRF symbolisait l’évolution du Brésil, qui, d’abord débutant parmi la communauté douanière internationale, était devenu un partenaire actif à l’OMD, notamment dans le cadre des activités de renforcement des capacités. M.Mikuriya s’est félicité de l’initiative brésilienne et a déclaré : «Je suis heureux que le nouveau CRF soit établi dans un pays qui a progressé pour accéder à la Convention de Kyoto révisée. Le Brésil a beaucoup à offrir et une expérience à partager dans la région Amériques, via le CRF. Le CRF fournit par ailleurs un environnement multilingue, avec le portugais et l’espagnol en plus des langues officielles de l’OMD, ce qui est un atout non seulement pour la région Amériques mais également pour tous les pays de langue portugaise (CPLP). J’espère voir le CRF de Brasilia réaliser des avancées importantes en matière de renforcement des capacités, en collaboration avec le CRF de Saint-Domingue et le Bureau régional pour le renforcement des capacités de Buenos Aires.»

Le séminaire international sur les partenariats douane-entreprises, qui a suivi l’inauguration du Centre, a été l’occasion d’un échange de vues entre les douanes et les entreprises, dans l’objectif de mieux se comprendre mutuellement et d’examiner leurs avantages communs. Dans son discours d’ouverture, M. Mikuriya a abordé ce sujet d’un point de vue plus large. Cliquez ici pour consulter la présentation.

M. Mikuriya a rencontré à cette occasion M. Guido Mantega, Ministre des finances du Brésil, avec lequel il a discuté du rôle de chef de file joué par le Brésil dans la région grâce à la modernisation de ses procédures douanières sur la base de la Convention de Kyoto révisée. M. Mantega a exprimé son soutien à la douane et son intention d’accroître ses effectifs pour améliorer la gestion des frontières. M. Mikuriya s’est entretenu également avec des fonctionnaires de haut niveau du Ministère des Affaires étrangères afin d’examiner toute une série de questions permettant au Brésil de contribuer de manière positive à l’OMD, notamment son adhésion rapide à la Convention de Kyoto révisée et le renforcement de la protection des DPI.
 
Interview du Secrétaire général, cliquez ici ( uniquement en portugais)