Signature d’un PDA entre l’OMD et l’ONUDC pour la mise en œuvre du projet AIRCOP

23 mars 2010

Signature d’un PDA entre l’OMD et l’ONUDC pour la mise en œuvre du projet AIRCOP

Bruxelles, 22 mars 2010

Rapport

Le projet AIRCOP financé par le Commission Européenne, coordonné par l’ONUDC et mis en place par l’OMD et Interpol, en étroite collaboration avec les Membres de l’OMD de la région d’Afrique de l’Ouest, le Maroc, le Brésil et les BRLR concernés a pour objet de renforcer les capacités de lutte anti-drogue dans une dizaine d’aéroports internationaux de ces pays.

Ce projet vise à améliorer la coordination inter-service avec la création de Cellules Aéroportuaires Anti-Trafics (CAAT), délivrer des formations sur les méthodes de ciblage, de recherche et d’inspection, et enfin, développer la coopération internationale par l’utilisation de systèmes sécurisés de communication en temps réel et l’accès aux bases de données internationales.

Destinée à tester le dispositif AIRCOP, COCAIR 2 faisant suite à l’opération pilote COCAIR 1 qui s’est déroulée en décembre 2008 en Afrique de l’Ouest et centrale, va être mise en œuvre au cours du premier semestre 2010. Elle se décline en trois phases :

  • Adaptation et utilisation du CENcomm (outil de communication opérationnel de l’OMD) ;
  • Constitution d’une Unité de coordination opérationnelle (UCO) implantée à Dakar (Sénégal) ;
  • Formation des agents des services participants à l’opération et dotation en matériels de détection.

Afin de concrétiser officiellement la collaboration instaurée entre l’OMD et l’ONUDC, d’organiser le financement de l’Opération COCAIR 2 et l’adaptation du l’outil CENcomm, le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya et le représentant régional de l’ONUDC pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, Alexandre Schmidt, ont signé un protocole d’accord au cours du Groupe de travail organisé par la Commission européenne, le 22 mars 2010, sur la « Lutte contre le crime organisé sur les routes aérienne et maritime de la cocaïne ».