L’OMD renforce ses liens avec l’Afrique occidentale et centrale

21 février 2011

L’OMD renforce ses liens avec l’Afrique occidentale et centrale

Abuja, 16-17 février 2011

Rapport

Invité par Abdullahi Dikko, Directeur général du Service des douanes du Nigeria, M. Mikuriya, Secrétaire général de l’OMD, était à Abuja, Nigeria, les 16 et 17 février 2011 pour discuter de la coopération régionale et du renforcement des capacités.

Le Nigeria est actuellement Vice-Président de la région Afrique occidentale et centrale de l’OMD. L’Ambassadeur du Nigeria auprès de l’Union européenne, son Excellence Usman Baraya, ainsi que le Directeur général des douanes du Niger, Hajiya Zeinab Idrissa, se sont joints à la mission.

Au siège du Service des douanes, le Secrétaire général de l’OMD a rencontré les membres de la direction générale du Service afin d’examiner les efforts de réforme mis en œuvre et la voie à suivre. Au cours de son entretien avec le Ministre des Finances, Olusegun Aganga, M. Mikuriya a souligné l’importance d’une réforme entraînée par la douane et fondée sur les meilleures pratiques inscrites dans la Convention de Kyoto révisée et dans d’autres normes de l’OMD, en réponse à la demande du Ministre concernant une amélioration de l’environnement commercial et financier via la réforme douanière.

S’agissant de la gestion des ressources humaines, le Service des douanes du Nigeria a présenté au Secrétaire général son système de protection sociale, qui prévoit notamment l’assurance d’un hébergement décent. M. Mikuriya a pu voir également l’institut de formation des cadres douaniers, en construction, qui formera les fonctionnaires en milieu de carrière.

Pour concrétiser l’approche de partenariat, outre une session de dialogue avec les entreprises et la signature d’un protocole d’accord avec la CEDEAO, une réunion s’est tenue avec la Commission universitaire nationale, organisme représentant toutes les universités du Nigeria, afin de développer un réseau de connaissances en matière de douane.

M. Mikuriya a rencontré également le Président du Nigeria, Goodluck Jonathan, qui a promis son soutien en faveur de la modernisation douanière. Fonctionnaire des douanes dans sa jeunesse, le Président Jonathan est pleinement conscient du rôle crucial de la douane dans le développement économique.

«Je suis impressionné de voir le Service des douanes du Nigeria appliquer les trois éléments clés définis par le Comité du renforcement des capacités de l’OMD, à savoir: le souci du FACTEUR HUMAIN et la présence d’un SOUTIEN POLITIQUE et d’un PARTENARIAT de très haut niveau», a déclaré le Secrétaire général de l’OMD. «Le Nigeria prend par ailleurs la tête des activités régionales en apportant une assistance aux Membres de la région, confortant ainsi l’intégration régionale lancée sous l’impulsion de la CEDEAO.»