Coopération en matière de renforcement des capacités avec l’OMC et l’OMPI

24 janvier 2011

Coopération en matière de renforcement des capacités avec l’OMC et l’OMPI

Genève, 20 - 21 janvier 2011

Rapport

Le Secrétaire général M. Kunio Mikuriya a rencontré le Directeur général de l’OMC, M. Pascal Lamy, à Genève le 20 janvier 2011, afin d’examiner le renforcement de la coopération entre les deux Organisations.Au cours de leur entretien, ils ont abordé différentes questions puisque la douane offre une infrastructure au commerce en connectant les économies aux frontières.Les échanges de vues ont notamment porté sur la mise en oeuvre des résultats des négociations sur la facilitation des échanges (FE) dans le cadre du Programme de Doha pour le développement, sur les règles d’origine, sur l’aide pour le commerce et sur les recherches liées au commerce.

Le Secrétaire général M. Mikuriya a expliqué que différents outils correspondant aux priorités des administrations des douanes sont en cours d’élaboration et faciliteront également la mise en oeuvre des principes de la FE actuellement négociés au sein de l’OMC.Ces outils sont notamment le Recueil sur la gestion des risques, le Recueil sur le guichet unique et la typologie sur la gestion coordonnée des frontières, ainsi que la révision du Guide sur le temps nécessaire pour la mainlevée. Le projet de l’OMD visant à constituer une réserve d’experts pour dispenser l’assistance en matière de renforcement des capacités a également été mentionné.

Le Directeur général M. Lamy s’est félicité des efforts déployés par l’OMD pour préparer la phase de mise en oeuvre postérieure aux négociations, outre l’assistance déjà apportée dans le cadre des négociations et de l’évaluation des besoins car il considère l’OMD comme étant le principal partenaire en matière de renforcement des capacités pour la facilitation des échanges. A cet égard, il a demandé à l’OMD de participer à l’Examen global de l’aide pour le commerce, prévu en juillet de cette année.

Le Secrétaire général M. Mikuriya et le Directeur général M. Lamy sont tous deux convenus qu’une coopération plus forte en matière de recherche est utile pour mieux comprendre le commerce mondial, notamment dans des domaines commerciaux complexes mais essentiels comme les règles d’origine.

Le 21 janvier 2011, le Secrétaire général a participé à la table ronde des partenaires sur l’assistance technique contre les médicaments contrefaits qui s’est tenue au siège de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle à Genève.Cette table ronde a réuni des participants d’autres organisations internationales, dont l’OMS, l’OMC et Interpol, ainsi que d’organisations pharmaceutiques et non-gouvernementales. Le Directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, a présidé cette table ronde.

Le Secrétaire général M. Mikuriya a expliqué que l’assistance technique de l’OMD repose sur les demandes faites par les pays et porte essentiellement sur la mise en oeuvre pratique du renforcement des capacités pour les fonctionnaires des douanes qui appliquent la gestion des risques. Ces activités d’assistance technique révèlent souvent des points faibles dans la législation nationale appropriée, dans la coopération avec le secteur privé ou dans le soutien politique apporté à l’application des mesures de protection des frontières contre les faux médicaments.Il a indiqué que le meilleur moyen de remédier à ces lacunes serait de renforcer la coopération en matière d’assistance technique avec d’autres organisations internationales et avec le secteur pharmaceutique présent autour de la table.

D’autres participants ont également souligné qu’il importe que les partenaires mettent leurs ressources en commun aux fins d’une assistance technique efficace et qu’il convient le cas échéant de connecter les avis officiels et les avis en matière de lutte contre la fraude en vue de lutter contre les médicaments contrefaits.

La réunion s’est félicitée de l’engagement pris par les partenaires de veiller à mieux se comprendre et de poursuivre dans la voie du partage d’idées et d’informations.