L’OMD et les États-Unis se penchent sur les mesures douanières adéquates pour renforcer la sécurité du fret aérien

06 janvier 2011

L’OMD et les États-Unis se penchent sur les mesures douanières adéquates pour renforcer la sécurité du fret aérien

Bruxelles, 6 janvier 2011

Communiqué de presse

Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l’OMD, et Janet Napolitano, Secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, se sont rencontrés aujourd’hui au siège de l’OMD. Le but de cette rencontre était de discuter des efforts internationaux, en particulier de ceux déployés par la communauté douanière, pour assurer la sécurité du fret aérien et de la chaîne logistique mondiale aérienne dans son ensemble, suite aux tentatives avortées d’utilisation du fret aérien pour livrer des engins explosifs et répandre la terreur en fin d’année dernière.

La communauté douanière internationale s’est penchée récemment sur cette question lors de la 64ème session de la Commission de politique générale de l’OMD à Shanghai, Chine, du 6 au 8 décembre 2010. Les débats d’une importance capitale, menés à ce sujet, ont abouti à la publication d’un communiqué sur la sécurité du fret aérien, lequel préconise vivement une approche de partenariat.

Dans ce contexte, l’OMD travaillera étroitement avec l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et avec l’Association du transport aérien international (IATA), pour rechercher des moyens de sécuriser encore davantage le fret aérien, maillon important de la chaîne logistique et commerciale mondiale, contre les menaces futures.

«Le commerce international est le fondement de la prospérité mondiale, et toute tentative visant à compromettre ou à déstabiliser le système commercial mondial exige une réaction immédiate et concertée de toutes les parties concernées au niveau mondial», a déclaré M.Mikuriya. «La communauté douanière internationale fera tout son possible pour sécuriser le fret aérien en adoptant un ensemble de mesures comprenant une amélioration de la gestion des risques, un renforcement de la coopération, un élargissement de l’échange de renseignements et d’informations, une extension des recherches et la mise en place d’activités de renforcement des capacités en conséquence» a ajouté le Secrétaire général de l’OMD.

La rencontre entre M. Mikuriya et Mme Napolitano était l’occasion idéale d’envisager de nouveaux moyens de coopération entre la communauté douanière mondiale et le gouvernement américain pour consolider la chaîne logistique internationale. Les discussions ont porté également sur le rôle de la douane dans la sécurité du fret aérien, sur les instruments et outils mis à disposition par l’OMD, sur les mesures visant à renforcer la coopération et sur une éventuelle marche à suivre.

Mme Napolitano s’est rendue à l’OMD après avoir rencontré plusieurs hauts responsables de la Commission européenne et plusieurs députés européens, plus tôt dans la journée. Après la Belgique, la Secrétaire américaine poursuivra son voyage en Irlande, en Afghanistan, au Qatar et en Israël, où la sécurité du fret aérien est également à l’ordre du jour.

Plus tard dans la journée, M. Mikuriya et Mme Napolitano s’exprimeront tous les deux au Centre de politique européenne (EPC) à Bruxelles sur la sécurisation de la chaîne logistique mondiale.