L’Autorité fiscale et douanière éthiopienne intensifie son programme de réforme sur l’éthique

03 octobre 2011

L’Autorité fiscale et douanière éthiopienne intensifie son programme de réforme sur l’éthique

Addis Abeba, Ethiopie, 18-21 octobre 2011

Les questions d’éthique occupent une place importante dans le programme de gestion de l’Autorité fiscale et douanière éthiopienne (ERCA) puisque l’administration poursuit son engagement dans un processus approfondi de réforme et de modernisation.

Suite à la 8ème réunion du Sous-comité sur l’éthique tenue à Bruxelles en septembre 2010, l’ERCA a décidé d’entreprendre et de concevoir un programme efficace de lutte contre la corruption et de développement de l’éthique, avec le soutien et l’assistance de l’OMD. Un Comité interne de projet sur l’éthique a été créé afin de concevoir la portée et le cadre du développement et de la mise en œuvre du projet. En tant que première étape, l’ERCA a mené une étude approfondie d’autoévaluation au moyen des listes de contrôle du Guide de l’OMD pour le développement de l’éthique. Les résultats ont été recueillis et dument analysés par le Comité sur l’éthique qui en a également tiré d’importantes conclusions et recommandations concernant les étapes suivantes.

Pour faire progresser la mise en oeuvre du programme, à la demande du Directeur général de l’ERCA, des experts en éthique de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) et de l’Autorité fiscale ghanéenne ont conduit une mission de soutien à Addis Abeba du 18 au 21 octobre 2011 en vue de valider les résultats et les recommandations de l’autoévaluation sur l’éthique et de concevoir un plan d’action pertinent et de nature pratique pour développer l’éthique. Cet atelier a été mené grâce aux fonds mis à la disposition de l’OMD par l’Agence suédoise pour la coopération au développement international (SIDA).

Avant cet événement sur le développement de l’éthique, les experts de l’OMD ont rencontré les cadres supérieurs de l’Autorité afin de mieux comprendre la situation actuelle et de tenir compte de l’ensemble des principales préoccupations et questions plus larges relatives à l’éthique.

L’atelier a été conçu en tant qu’événement très dynamique et proactif, orienté vers des solutions pratiques. Les participants ont évalué toutes les activités déjà entreprises par leur administration pour respecter les normes les plus élevées en matière d’éthique qui couvrent les 10 éléments de la Déclaration d’Arusha révisée. Ils ont manifesté un vif intérêt à l’égard de la conception et de la mise en oeuvre de mesures concrètes et pratiques liées au renforcement de l’éthique qu’ils pourront mettre en application dans le cadre de leurs travaux quotidiens. Ils ont également bénéficié du partage de l’expérience acquise avec les experts de l’OMD et leurs collègues des différentes unités, et de l’enseignement tiré des démarches et des pratiques novatrices dans le domaine de l’éthique.

L’atelier a réuni du personnel de l’ERCA de différentes divisions et unités des services de la douane, de la fiscalité et des services centraux qui ont jeté les bases permettant à l’Autorité de structurer davantage ses activités globales de modernisation en tenant compte des préoccupations liées à l’éthique et en les incorporant dans les projets et programmes de réforme en cours.

L’OMD demeure disponible pour toute demande d’assistance liée à la mise en oeuvre du Plan d’action sur l’éthique ainsi conçu, l’ensemble du programme de réforme de l’éthique de l’ERCA et les mesures de suivi.