La phase pilote du projet OMD-EAC sur les OEA à ete lancee

05 octobre 2011

La phase pilote du projet OMD-EAC sur les OEA a été lancée

Le 5 octobre 2011, la 8ème réunion du Comité directeur du projet OMD-EAC sur la facilitation des échanges et la modernisation douanière s’est tenue à Dar Es Salaam, Tanzanie. Ce projet est parrainé par l’Agence suédoise de développement international (SIDA).
 
La réunion a été présidée par M. Harry Kitilya, Commissioner General de l’Administration fiscale tanzanienne qui, dans son allocution d’ouverture, a souligné l’importance des répercussions escomptées de cette initiative, à savoir, réduire le coût des échanges commerciaux dans la région, encourager l’entreprenariat et,enfin, contribuer au développement économique.

Ce projet vise à mettre en place un cadre régional d’Opérateur économique agréé (OEA) respectant les normes mondiales et un modèle régional de reconnaissance mutuelle des OEA qui soit conforme au Cadre de normes SAFE de l’OMD.

Le Comité directeur a approuvé les critères de sélection du programme pilote de l’EAC (Communauté d’Afrique de l’Est) sur les OEA, la liste des opérateurs sélectionnés, les sites pilotes et le calendrier de mise en oeuvre de la phase pilote.

Un plan de commercialisation et de communication du Projet dans la région sera élaboré et une Etude sur le temps nécessaire pour la mainlevée sera prochainement réalisée afin de recueillir des données de base qui serviront à mesurer avec précision l’efficacité du projet.

Le Comité directeur a officiellement lancé la phase pilote du Programme de l’EAC sur les OEA. La réunion a également assisté au transfert de la présidence du Comité directeur du projet entre le Commissioner General de l’Administration fiscale tanzanienne, qui présidait le projet depuis avril 2010, et le Commissioner General de l’Administration fiscale kenyane. Le Directeur du renforcement des capacités de l’OMD, M. Erich Kieck, a assisté à cette réunion avec M. Kenneth Bagamahunda du Secrétariat de l’EAC et des cadres supérieurs d’entreprises de l’EAC.