Bienvenue sur le site web de l'OMD.

Veuillez indiquer votre préférence linguistique

L’OMD demande une plus grande vigilance aux frontières afin de protéger le patrimoine culturel de la Syrie


L’OMD demande une plus grande vigilance aux frontières afin de protéger le patrimoine culturel de la Syrie

Bruxelles, le 19 mars 2012

Communiqué de presse

Le Secrétaire Général de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), Kunio Mikuriya, demande aux administrations des douanes du monde entier d’accroître leur vigilance aux frontières quant au patrimoine culturel qui pourrait faire l’objet de contrebande ou être exporté de manière illégale de la République arabe syrienne par des criminels et autres personnes sans scrupules qui utiliseraient comme prétexte la situation politique actuelle du pays.

«L’une des priorités des douanes du monde entier consiste à protéger les biens culturels nationaux contre la contrebande aux travers des frontières,» a déclaré le Secrétaire Général. «Je lance un appel à la communauté des douanes toute entière, et plus particulièrement aux pays limitrophes de la République arabe syrienne, afin qu’ils soient extrêmement attentifs aux frontières car il se peut que le patrimoine culturel de la Syrie soit en danger,” a-t-il ajouté.

Les conflits et l’instabilité politique que connaît actuellement la Syrie constituent une menace et un danger pour l’immense patrimoine culturel du pays. Cette situation est très préoccupante car le risque de trafic hors de la Syrie du patrimoine culturel est extrêmement élevé en ce moment.

L’UNESCO, l’organisme international pour la surveillance, la protection et la promotion du patrimoine culturel mondial, partage les inquiétudes de l’OMD. Irina Bokova, Directeur Général de l’UNESCO, a lancé un appel à tous afin de protéger le patrimoine culturel syrien et d’empêcher la mise en place de tout trafic illicite qui pourrait priver le peuple de la Syrie de son précieux patrimoine culturel.

Le pillage, le vol et le trafic illicite de biens culturels sont contraires aux dispositions pertinentes de la Convention de 1970 de l’UNESCO concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels.

Bien que la situation en Syrie évolue toujours, l’OMD est prête à soutenir toute initiative de ses partenaires au niveau international visant à protéger le riche patrimoine culturel du pays qui s’avère être un témoignage du passé et mérite d’être protégé de toutes les façons pour les générations futures.

En 2005, l’OMD et l’UNESCO ont élaboré ensemble le modèle de certificat d’exportation UNESCO-OMD pour les objets culturels afin d’harmoniser la diversité des certificats d’exportations existants dans le monde pour faciliter les contrôles douaniers et la détection de faux documents.

Par conséquent, tout objet culturel quittant de la République arabe syrienne devrait être accompagné d’un certificat attestant la légalité de l’exportation. En l’absence de certificat, l’importation doit être considérée comme illicite et une enquête doit être ouverte en ce sens.

Une alerte sera déclenchée pour les administrations des douanes sur le site Web sécurisé du réseau douanier de lutte contre la fraude (CEN) de l’OMD, le principal outil de l’Organisation pour le partage d’informations liées à la lutte contre la fraude.