Les boursiers de l’OMD assistent à Tokyo à un cours donné par le Secrétaire général sur les activités récentes de l’OMD

15 octobre 2012

Japon, le 15 octobre 2012

Rapport

Le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, a donné un cours aux boursiers de l’OMD, le 15 octobre 2012, au National Graduate Institute for Policy Studies (GRIPS) de Tokyo. Les participants au programme de bourses Japon-OMD sont au nombre de neuf pour le programme de master en finances publiques au GRIPS et de huit pour le programme de master en gestion stratégique et droits de propriété intellectuelle à l’Université Aoyama Gakuin (AGU).

En guise d’introduction, M. Mikuriya a rappelé le contexte dans lequel ce programme, visant à améliorer les ressources humaines des Administrations Membres de l’OMD, a été créé, au GRIPS, en 2000. Sans perdre de vue la nécessité de faire comprendre à tous quel est le nouveau rôle de la douane dans un environnement en perpétuelle mutation, le Secrétaire général a indiqué qu’à l’époque, en 2000, il commençait à enseigner le droit douanier en tant que professeur invité au GRIPS, tout en travaillant au Bureau des douanes et des tarifs douaniers du Ministère japonais des Finances. Cette expérience l’a préparé à ses futures fonctions au Secrétariat de l’OMD en 2002 où il a poursuivi sur la même voie, c’est-à-dire comprendre et gérer les changements dans les Administrations douanières. Par la suite, l’AGU a rejoint le programme et aujourd’hui, les deux universités décernent ensemble des bourses pour des programmes de master à 138 fonctionnaires des douanes de 57 pays répartis dans toutes les régions représentées à l’OMD.

Le cours donné par le Secrétaire général aux boursiers portait principalement sur les défis auxquels la douane est confrontée aujourd’hui, à savoir: la crise financière mondiale, le système commercial mondial, les risques liés à la chaîne logistique et la bonne gouvernance. Pendant la session de questions-réponses qui a suivi, M. Mikuriya a répondu aux questions posées par les boursiers sur la contribution de la douane à la résolution de la crise financière, l’intégration régionale, ses relations avec le système commercial mondial et l’état actuel de la gouvernance mondiale. Des directeurs de programme et des professeurs des deux universités ont assisté au cours et se sont félicités du soutien apporté par l’OMD et le Japon. M. Mikuriya, à son tour, a salué ce programme comme un premier exemple de partenariat entre la douane et les universités, qui a évolué depuis ses débuts pour devenir l’un des principaux programmes de renforcement des capacités de l’OMD. Il a adressé tous ses vœux de réussite aux boursiers de l’OMD pour leur carrière à venir dans la douane, soulignant qu’ils rapporteront sans aucun doute, dans leurs pays, des connaissances et un professionnalisme dont leurs administrations ont tant besoin.