Le Projet d’appui à la modernisation des administrations douanières (MADAO)

08 octobre 2012

Le Projet MADAO, financé par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA) vise à soutenir les efforts de modernisation des administrations douanières en Afrique de l’Ouest. Le Projet MADAO répond directement aux besoins prioritaires identifiés par les administrations douanières de la région. A travers l’organisation d’ateliers régionaux et de missions d’appui au niveau national, le projet a pour objectif de présenter les meilleures pratiques dans de nombreux domaines liés à la gestion stratégique et fournit un appui adapté aux besoins spécifiques en matière de gestion des ressources humaines, des relations avec les partenaires parties prenantes et concernant la mobilisation des ressources.

Au cours du mois d’octobre 2012, deux ateliers régionaux sur la mobilisation des ressources se sont déroulés sous la bannière du Projet MADAO. Les ateliers avaient pour but de sensibiliser les administrations tant sur l’importance de la mobilisation des ressources dans le cadre d’une modernisation de la douane que sur les outils et les techniques disponibles pour mener à bien toutes initiatives visant la mobilisation des ressources. L’atelier a abordé des sujets clés, tels que la cartographie de l’aide et l’engagement des donateurs, la préparation d’argumentaires et la formulation des propositions de projets selon les meilleures pratiques reconnues.

Le premier atelier régional, tenu en français, s’est déroulé à Ouagadougou du 8 au 12 octobre 2012, avec l’appui du Centre régional de formation OMD pour l’Afrique Occidentale et Centrale de Ouagadougou et l’Administration des douanes du Burkina Faso. Au terme d’une sélection scrupuleuse, l’atelier a réuni 19 participants en provenance du Benin, BurkinaFaso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mali, Sénégal et Togo. Le deuxième atelier s’est déroulé en anglais à Abuja (Nigeria) du 15 au 19 octobre 2012, avec l’appui du Centre régional de formation OMD pour l’Afrique Occidentale et Centrale d’Abuja et l’Administration des douanes du Nigeria. Neuf participants, sélectionné avec soin et venant de la Gambie, du Ghana, du Liberia et du Nigeria, y ont pris part.

Les deux ateliers ont reçu un accueil très favorable des participants; d’aucuns se sont déjà enquis des modalités à remplir pour recevoir au niveau national un soutien en matière de mobilisation des ressources.

Fort de l’expérience positive rencontrée à Ouagadougou et à Abuja, les responsables du Projet MADAO se réjouissent de la tenue des prochains ateliers régionaux portant sur les relations avec les partenaires, qui se dérouleront durant le mois de novembre 2012 en Sierra Leone (pour les pays anglophones) et en Côte d’Ivoire (pour les pays francophones).

Pour toutes questions ou demandes d’informations, veuillez contacter le responsable OMD du projet MADAO, M. Richard Chopra (Richard.chopra@wcoomd.org).