Augmentation des attaques aux EEI : le Secrétaire général de l'OMD appelle à la vigilance

23 avril 2013

L'utilisation d'engins explosifs improvisés (EEI) pour perpétrer des actes de violence contre les populations civiles n'a cessé de croître aux cours des dernières années.   Selon la Joint Improvised Explosive Device Defeat Organization (organisation conjointe de lutte contre les EEI), créée par le Ministère de la Défense des États-Unis, depuis 2007, à l'exclusion de l'Irak et de l'Afghanistan, le nombre d'incidents impliquant des EEI dépasse les 500 par mois. Entre janvier 2011 et septembre 2012, plus de 10.000 attaques à l'EEI ont été perpétrées dans 112 pays par plus de 40 groupes régionaux ou transnationaux. Bon nombre des victimes qui ont survécu à ces attaques ne peuvent retrouver une vie normale tant elles continuent de souffrir de leurs blessures physiques et psychologiques.

Vu la menace croissante que représentent les EEI, le Secrétaire général de l'OMD, M. Kunio Mikuriya, appelle les Membres à faire preuve de vigilance dans le contrôle et la détection des mouvements transfrontaliers de précurseurs chimiques et d'autres dispositifs explosifs pouvant être utilisés pour la fabrication de ces engins de la mort.  « En lançant le Programme Global Shield (PGS), il y deux ans, nous avons fait de la menace que représente le détournement des précurseurs chimiques et des détonateurs explosifs un thème prioritaire pour l'OMD et pour la communauté douanière internationale », a déclaré M. Mikuriya. Le Programme Global Shield se fonde sur plusieurs piliers, notamment le renforcement des capacités, en proposant aux administrations douanières ainsi qu'aux autres services en charge de la répression une formation dans le domaine des précurseurs, un travail de sensibilisation des organisations gouvernementales et du secteur privé, et l'Opération Global Shield. « La douane est le seul service ayant la capacité de contrôler les mouvements transfrontaliers pour toutes les marchandises. Elle joue ainsi un rôle de premier plan dans la détection de cette menace et en coopération avec d'autres instances, elle est à même de prendre les mesures qui s'imposent », a-t-il ajouté.

 L'OMD poursuit activement ses efforts de coordination avec les autres services gouvernementaux mais aussi avec le secteur privé afin de sensibiliser toutes les parties prenantes à la problématique des précurseurs pouvant être utilisés pour la fabrication d'engins explosifs, sachant qu'un grand nombre de ces produits chimiques sont également utilisés de façon tout à fait licite dans l'agriculture et dans d'autres secteurs. Lors du Global Safety Summit and Technical Symposium (Sommet mondial et symposium technique sur la sécurité), organisé par l'International Fertilizer Association (IFA) en partenariat avec SQM Mining Industry à Santiago du Chili, au début du mois, les délégués ont été surpris d'apprendre que 5 des 14 produits couverts par le PGS étaient des engrais mais aussi des explosifs à double usage. Le travail de sensibilisation et une coopération plus étroite entre les douanes et le secteur privé sont donc essentiels et ils constituent deux des objectifs faîtières du Programme Global Shield.

Plus d'info

D'autres liens intéressants:

Joint Improvised Explosive Device Defeat Organization: https://www.jieddo.mil/about.aspx (en anglais uniquement)

Programme Global Shield: http://www.wcoomd.org/fr/media/newsroom/2012/april/second-global-shield-seminar.aspx