Une délégation de la Namibie et du Kenya ont effectué une visite de travail en Finlande sur la gestion coordonnée des frontières

16 juillet 2013

27-29 mai 2013

Article fourni par Mme Riitta Passi, Gestionnaire de projet, Nairobi

La première visite sur site relative à la gestion coordonnée des frontières (GCF) dans le cadre du projet OMD-AOA financé par le Ministère des Affaires étrangères finlandais et visant à «ã€€Renforcer les capacités commerciales grâce à la modernisation douanière dans la région d’Afrique orientale et australe » s’est déroulée du 27 au 29 mai 2013 en Finlande. Les participants venus de Namibie et du Kenya ont ainsi eu la possibilité d’observer et de mieux comprendre la manière dont les agences peuvent coordonner avec efficience et efficacité leurs opérations par l’attribution conjointe des tâches et obligations.

Les participants des deux pays de la région AOA ont été chaleureusement accueillis en Finlande et reçus par M. Jarkko Saksa, Directeur général intérimaire, et M. Hannu Lappi, Directeur, Direction Administration, de la Douane finlandaise. Les deux délégations comprenaient des hauts fonctionnaires tant du Gouvernement (et pas uniquement de la douane) que du secteur privé. Les participants kényans venaient de l’Autorité portuaire kényane, de la Direction des services douaniers de l’Autorité fiscale du Kenya, de l’agence kényane pour le commerce (KENTRADE), de l’Association internationale kényane pour le fret et l’entreposage (KIFWA), et de l’Association kényane des fabricants. La délégation namibienne était constituée de fonctionnaires issus de l’Administration namibienne des douanes et accises, du Service d’immigration de la Namibie et du Ministère des affaires intérieures, de la Police namibienne, du Service namibien de la santé animale, de l’Autorité namibienne des routes et de l’Administration namibienne du Fonds des routes.

La visite a également permis aux représentants du secteur privé et d’autres agences gouvernementales d’appréhender les fonctions et les procédures douanières et, inversement, de donner un aperçu aux fonctionnaires des administrations des douanes des niveaux de service nécessaires pour atteindre les objectifs de facilitation du commerce. La visite de deux sites (le port de Vuosaari et le poste frontalier de Nuijamaa) a fourni par excellence des études de cas de la coopération fructueuse établie entre les agences gouvernementales aux points d’entrée aux frontières.

Si l’organisation de la visite relevait de l’OMD et de la douane finlandaise, les Administrations des douanes de la Namibie et du Kenya ont coordonné la sélection, avec succès, de leurs participants au niveau national. Cette visite de trois jours a exhorté les participants à se (re)poser la question mais a également permis de leur apporter un éclairage sur ce qu’il est possible d’atteindre lorsque des agences travaillent de concert en vue d’atteindre des objectifs communs. Même si la Finlande a adopté depuis plus de 80 ans une approche coordonnée pour gérer les frontières avec uniquement des garde-frontières et douaniers, les participantes espèrent que cette visite de site contribuera un jour à réduire le nombre d’agences gouvernementales aux frontières des deux pays en visite. L’ensemble des participants ont exprimé leur intention de diffuser au sein de leur organisation respective les informations sur ce qu’ils ont appris en matière de GCF.

L’OMD souhaite remercier la douane finlandaise pour leur appui marqué lors des visites de site, ainsi que la Namibie et le Kenya pour le succès du choix de leurs participants respectifs issus de toutes les parties prenantes concernées.