Comité technique permanent de l’OMD : regard sur les 60 dernières années et sur son rôle à venir

25 mars 2013

Le Comité technique permanent (CTP) de l’OMD, qui existe depuis 60 ans, a tenu ses 199ème/200ème sessions du 18 au 22 mars 2013. Plus de 100 délégués de haut niveau, représentants de Membres de l’OMD et observateurs d’organisations internationale et du secteur privé, se sont réunis pour discuter de questions douanières stratégiques et techniques.

Pour commémorer l’événement, le plus ancien Comité de l’OMD a tenu une table ronde sur les travaux et les progrès accomplis au cours des 60 dernières années. Ce fut aussi et surtout l’occasion de se pencher sur son rôle futur dans un monde en perpétuel changement et notamment dans un environnement de plus en plus complexe en termes d’échanges commerciaux et de gestion des passagers.

Dans son allocution d’ouverture, le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, a rappelé aux délégués l’importance du CTP pour l’OMD et la nécessité d’adopter des approches nouvelles et innovantes pour conserver le dynamisme et la pertinence de l’Organisation.

La Commission de politique générale et le Conseil de l’OMD avaient lancé de nombreuses initiatives, notamment la révision de la Convention de Kyoto sur la simplification et l’harmonisation des régimes douaniers et la stratégie de la Douane au 21ème siècle, pour répondre aux exigences majeures et parfois contradictoires de la mondialisation des échanges. Les Administrations douanières du monde entier comptent sur le CTP pour leur fournir des outils et instruments adaptés aux principaux domaines d’activité de la douane et applicables dans la pratique.

Lors de la table ronde conduite de main de maître par Mike Weeding (Administration fiscale et douanière du Royaume-Uni), les participants : Rachel Auclair (Agence des services frontaliers du Canada, ASFC), Andrea Canonica (Direction générale des douanes de Suisse) et Coffet Lebepe (Administration fiscale d’Afrique du Sud, SARS), ont attiré l’attention des délégués du CTP sur plusieurs sujets clés.

Ils ont reconnu que le rôle de la douane devenait plus complexe et donc nécessitait de renforcer la collaboration entre les Administrations douanières, avec d’autres organismes gouvernementaux et avec les entreprises. Produire des normes n’est qu’un élément de l’équation, il faut ensuite les appliquer pour utiliser au maximum leur potentiel au niveau mondial.

Le développement de nouvelles technologies, l’augmentation des atteintes aux droits de propriété intellectuelle, la révision stratégique du Système harmonisé, la croissance du commerce électronique, l’évolution permanente des chaînes logistiques, l’importance des exportations pour la croissance économique et la nécessité d’établir des modèles de conformité reflétant les évolutions permanentes de l’environnement douanier sont autant de sujets auxquels le CTP doit s’atteler en permanence.

Les délégués ont reconnu que le CTP devait relever ces défis et continuer de jouer le rôle stratégique et technique important qu’il exerce depuis plus de 60 ans. Améliorer la croissance et le développement par la facilitation des échanges et la sécurité des frontières demeurera un principe directeur pour l’OMD.

Après la table ronde, le CTP a abordé plusieurs questions d’importance stratégique : gestion coordonnée des frontières, Dossier sur la compétitivité économique, informatique et qualité des données, Douanes en réseau international, négociations de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la facilitation des échanges et leur impact sur la douane dans le monde, sécurité du fret aérien et opérations de secours en cas de catastrophes naturelles.

Pour célébrer la 200ème session du CTP et les 40 ans de la Convention de Kyoto révisée, le Président du CTP, François Abouzi, de la Douane togolaise, a reçu les délégués lors d’un dîner-buffet agrémenté de musiques et de danses togolaises, organisé en collaboration avec l’ambassade du Togo en Belgique.

Photos

  • Le Président du Comité technique permanent, François Abouzi, de la Douane togolaise, et le Secrétaire général de l'OMD, Kunio Mikuriya, pendant la 200ème session du Comité

    Le Président du Comité technique permanent, François Abouzi, de la Douane togolaise, et le Secrétaire général de l'OMD, Kunio Mikuriya, pendant la 200ème session du Comité

    Téléchargez l'image
  • Les délégués du CTP autour de Monsieur Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD, et de Madame Hodjo, Ministre conseillère à l'ambassade du Togo, pour célébrer la 200ème session du CTP

    Les délégués du CTP autour de Monsieur Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD, et de Madame Hodjo, Ministre conseillère à l'ambassade du Togo, pour célébrer la 200ème session du CTP

    Téléchargez l'image