Quatrième Forum annuel de l'OMD sur les technologies et l'innovation: Tirer parti des technologies, pour établir des chaînes logistiques internationales efficaces, sûres, transparentes et robustes

14 novembre 2013

Communiqué de presse [es]

De hauts représentants des gouvernements, des services de répression, des administrations douanières et des cadres supérieurs du secteur privé du monde entier se sont retrouvés à l'occasion du 4ème Forum annuel sur les technologies et l'innovation (TI), qui se tenait du 12 au 14 novembre 2013, à Buenos Aires (Argentine).  Il était organisé par l'Organisation mondiale des douanes (OMD), en collaboration avec l'Administración federal de Ingresos Públicos (AFIP-Administration fiscale argentine).

Plus de 500 délégués de plus de 60 pays y ont participé. Ils y ont discuté de l'utilisation des technologies en vue de l’établissement de chaînes logistiques internationales efficaces, sûres, transparentes et robustes.

Le Forum TI était une occasion unique d'échanger des informations sur les nouvelles technologies et les innovations mises à profit par les administrations de la douane et les autres services frontaliers, et ce aussi bien pour le secteur public que pour le secteur privé. Il  a en outre permis aux participants de coopérer, de conclure de nouveaux partenariats. L'échange de bonnes pratiques d'utilisation des technologies et des innovations a également été encouragé et plus de 20 entreprises ont pu présenter leurs solutions dans le hall d'exposition du forum.

Dans son discours d'ouverture, le Directeur de l'Administration fédérale argentine des recettes publiques, Ricardo Echegaray, a souligné la place stratégique qu’occupe la technologie dans les progrès réalisés par ses services, tout en précisant que, pour l'AFIP, il reste primordial d'investir lourdement dans les technologies de pointe afin d'aider les services douaniers. De plus, il a rappelé qu'il est impératif d'établir de solides partenariats public-privé afin de favoriser les activités commerciales licites et de lutter efficacement contre la fraude et que l'AFIP était d’ailleurs déterminée à renforcer ces partenariats. M. Echegaray a conclu en faisant part de sa reconnaissance envers l'OMD, qui a ouvert la voie et soutient la modernisation de la Douane.

Le Forum TI a été l’occasion de débats stratégiques sur les sujets suivants: l'avenir des frontières, un processus décisionnel rendu plus efficace par les technologies, la nécessité d'accroître la transparence des transactions transfrontalières. Les discussions ont également porté sur l'utilisation de technologies de surveillance et de lutte contre la fraude, sur l'amélioration de la résilience des chaînes logistiques internationales et sur les bonnes pratiques en matière d’utilisation des technologies, pour pouvoir faire face aux risques émergents et évolutifs.

La Directrice générale de la Douane argentine, María Siomara Ayerán, a souligné que le fait que l'AFIP accueille ce forum témoigne de sa conviction que l'innovation, la technologie et le savoir sont les forces motrices du progrès des services douaniers et qu'ils contribuent à la compétitivité économique, au bien-être des populations, ainsi qu'au respect de l'environnement et des responsabilités sociales.  Elle a ajouté qu’en dépit de conditions de travail variables et de différences de taille, de situation géographique, de volumes d'échanges qui transitent par leurs pays et de ressources, les services douaniers sont tous confrontés à un même défi: elles doivent en arriver à un niveau optimal de contrôle, de sécurité et de souplesse.  Autant de domaines dans lesquels les technologies sont primordiales.

Selon le Secrétaire général de l'OMD, Kunio Mikuriya, « Il est impératif d’apporter des réponses novatrices et souples, reposant sur les technologies modernes, pour faciliter le commerce licite tout en luttant plus efficacement contre le commerce illicite.  En ces temps de concurrence féroce, où autant les entreprises légitimes que les trafiquants ne cessent de réinventer leurs modèles opérationnels grâce aux progrès technologiques, ce forum nous offre une occasion précieuse de nous montrer pertinents et de prendre part à la construction de chaînes logistiques internationales efficaces, sûres, transparentes et résistantes.»

Par ailleurs, M. Mikuriya a remercié l'Administration fédérale argentine de la douane, pour cette initiative et pour l'aide qu'elle a apportée à l'organisation du Forum TI, dans cette belle ville dynamique qu'est Buenos Aires. Il a ensuite remercié les sponsors et les exposants d’avoir participé activement, en soulignant que le Forum était un succès témoignant de la robustesse du partenariat Douane-Entreprises.

Les conclusions du quatrième Forum et les présentations qui ont été faites à cette occasion seront accessibles sur la page "Événement" du site de l'OMD.