L’Administration des douanes argentine procède à la destruction de plus de 2.375.000 paquets de cigarettes illégales

01 octobre 2013

L’Administration des douanes argentine a procédé à la destruction de cigarettes provenant d’un nombre de saisies réalisées dans l’ensemble du pays, pour cause notamment de contrebande, de détention non autorisée et de contrefaçon. La valeur des marchandises saisies s’élève à environ 20 millions de pesos argentins ou 3.650.000 dollars des Etats-Unis.

«Outre les pertes de recettes qu’il entraîne pour les Etats, le trafic illicite de cigarettes et autres produits du tabac touche également les chaînes de production et de commercialisation du secteur, ainsi que les sources légales d’emploi et il entrave les objectifs du gouvernement en matière de santé publique» a souligné Maria Siomara Ayerán, Directrice générale de l’Administration des douanes argentine. Elle a ajouté que la destruction des cigarettes permet également de libérer de l’espace dans les entrepôts de douane.

La destruction des cigarettes a eu lieu à Mendoza - l’une des cinq villes les plus importantes d’Argentine - en présence du corps judiciaire, des représentants des plus importantes sociétés de tabac du pays et des fonctionnaires des douanes de 14 pays qui participaient à «l’Atelier concernant les outils perfectionnés de gestion des risques douaniers en Amérique latine et dans les Caraïbes», un événement coordonné par le Bureau régional de renforcement des capacités avec le soutien du FO-AR et du JICA.