L’OMD et le SEAE définissent leurs futurs axes de coopération

01 octobre 2013

Le 27 septembre 2013, le Secrétaire général de l’OMD, M. Kunio Mikuriya, a rencontré le Secrétaire général exécutif du Service européen pour l’Action Extérieure (SEAE), M. Pierre Vimont, également adjoint de Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne.

Au cours d’un échange de vues très cordial, les futurs axes de coopération entre l’OMD et le SEAE ont été évoqués, en particulier en termes de renforcement des capacités des administrations douanières dans les pays en situation de crise humanitaire ou de post-conflits.

M. Vimont a souligné le caractère crucial de la mission de la douane en matière de perception des ressources budgétaires et de lutte contre la fraude, deux fonctions régaliennes nécessaires au rétablissement d’un Etat de droit. Dans ce cadre, il souhaite le développement rapide d’un programme de travail commun avec l’OMD sur le terrain.

M. Mikuriya, quant à lui, a confirmé la volonté constante de l’OMD de répondre aux besoins urgents de ses membres et, le cas échéant, de coopérer avec le SEAE dès que les conditions essentielles de sécurité dans les pays concernés sont réunies. Cet engagement est motivé par le secours humanitaire aux populations et l’aide au rétablissement économique des pays en difficulté.

Au cours de l’entretien, l’indispensable volonté politique des gouvernements a été mise en évidence, ces derniers devant participer à la définition des axes essentiels de l’assistance technique pour permettre une sécurisation rapide des recettes douanières dans le cadre d’un renforcement des contrôles aux frontières.

Des rencontres ont été prévues dans les semaines à venir pour définir plus concrètement les conditions communes d’intervention sur le terrain dans les pays en ayant fait ou qui en feront la demande.

Des points de contact ont été désignés dans chacune des deux organisations.