Signature d’un PDA entre l’OMD et TRAFFIC afin de renforcer les capacités des douaniers de première ligne dans la lutte contre le commerce illicite de faune et de flore sauvages

21 octobre 2013

Communiqué de presse

Bruxelles, le 21 octobre 2013

Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), Kunio Mikuriya, et Steven Broad, Directeur exécutif de TRAFFIC, ont signé le 21 octobre au siège de l’OMD un protocole d’accord (PDA) entre les deux organisations.

Ce PDA rend officielles les relations de coopération actuelles entre l’OMD et TRAFFIC qui visent à sensibiliser les douanes aux questions relatives à la protection de la vie sauvage et à redoubler d’efforts dans la lutte contre le trafic d’espèces animales et végétales protégées.

Les parties au protocole ont convenu d’unir leurs efforts en matière de renforcement des capacités, en diffusant leurs matériaux de référence et de formation existants, en en élaborant conjointement de nouvelles ressources et en organisant des formations conjointes à l’attention des fonctionnaires des douanes.

Elles ont également décidé d’échanger plus d’informations. TRAFFIC aidera l’OMD à identifier les points faibles de la lutte contre la fraude et à détecter les nouvelles menaces, tandis que l’OMD mettra à disposition de TRAFFIC les données sur les saisies à intégrer dans les bases de données EU-TWIX* et ETIS**.

«Le commerce illicite d’espèces animales menacées d’extinction est un véritable fléau que les administrations douanières s’efforcent de combattre. Je suis heureux de pouvoir compter sur le soutien de TRAFFIC pour relever les défis complexes que pose ce type de commerce illégal», a affirmé le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya.

«Les douaniers sont à l’avant-poste de la lutte mondiale contre le trafic d’espèces de faune et de flore sauvages et notre réseau est heureux de pouvoir leur porter main forte», a déclaré, pour sa part, Steven Broad, Directeur exécutif de TRAFFIC.

L’expertise, l’expérience en matière de stratégies efficaces et les ressources techniques dans le domaine de la formation dont disposent TRAFFIC ont déjà été utilisées à bon escient par l’OMD, notamment au cours de la mise en œuvre du projet GAPIN***

Nombreux sont les douaniers impliqués dans des opérations menées par l’OMD à avoir reçu une formation spécifique dirigée par TRAFFIC sur la lutte contre le commerce illicite d’espèces de faune et de flore sauvages.

Les deux organisations développent désormais de concert des activités de formation et de conseil à l’intention des douaniers de première ligne chargés de lutter contre le commerce illicite de bois, le bois étant, dans une certaine mesure, le produit le plus précieux issu de la flore sauvage qui soit échangé au niveau mondial. Un manuel et du matériel de formation sont en cours d’élaboration avec l’aide d’experts du secteur et de représentants des administrations douanières qui partageront l’expérience qu’ils ont acquise dans la lutte contre le commerce illicite de bois.

Notes

*La base de données EU-TWIX est le résultat d’une initiative conjointe entre la Police fédérale belge, les Douanes et les autorités de gestion de la CITES, le réseau TRAFFIC étant le coordonnateur du système. L’objectif de cet outil est d’aider les services répressifs nationaux, de même que les autorités de gestion de la CITES ainsi que la justice à identifier, analyser et surveiller les pratiques illégales relatives au commerce d’espèces de faune et de flore sauvages couvertes par les règlements de l’Union européenne en la matière.

**Le système d’information sur le commerce des éléphants (ETIS) est un système d’information global géré par TRAFFIC au nom des parties à la CITES, qui permet de repérer le commerce illicite de l’ivoire et d’autres produits dérivés de l’éléphant.

***Le projet GAPIN, une initiative de l’OMD financée par le gouvernement suédois vise à aider les administrations douanières de plusieurs régions d’Afrique à lutter contre le trafic d’espèces animales et végétales sauvages protégées par la CITES.