La poursuite de la coopération entre l’OMD et le Gouvernement suédois soutient les efforts déployés par la douane en vue de mettre en œuvre l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges

25 février 2014

Le Secrétaire Général de l’Organisation mondiale des douanes, M. Kunio Mikuriya, a le plaisir d’annoncer la signature d’un nouvel Accord avec la Suède par le truchement de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA), aux fins de poursuivre le processus de modernisation et de réforme engagé en Afrique subsaharienne. Le nouvel accord s’inscrit dans le prolongement de la collaboration instaurée en 2008 entre les deux partenaires. La nouvelle contribution significative de la Suède permettra de poursuivre jusqu’en 2018 le travail important en cours lié au développement économique. A l’occasion de la signature de cet accord, M. Mikuriya a exprimé sa profonde gratitude au Gouvernement suédois : « Ce nouvel accord est l’aboutissement d’une longue et étroite coopération entre l’OMD et le Gouvernement suédois. Il s’agit aussi de l’une des premières contributions à l’OMD vendant d’un partenaire de développement, directement liées à la facilitation du commerce mondial depuis la signature à Bali en décembre dernier de l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges; il est certain que cela aidera de nombreux pays s’agissant de mettre en œuvre cet Accord. ».

Le nouvel accord se compose de quatre composantes principales en faveur d’une modernisation et d’une réforme douanières d’envergure : la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les grands animaux et l’éthique (GANIN) en Afrique subsaharienne, et l’Union douanière d’Afrique australe (SACU). En s’appuyant sur un développement solide des ressources humaines et de l’organisation, les éléments de la facilitation du commerce se retrouvent dans tous les domaines, y compris l’engagement des parties prenantes, la connectivité TI, la gestion des risques, les contrôles a posteriori et la mise en œuvre du statut d’Opérateur économique agréé ou d’opérateur privilégié au niveau régional.

Cela fait de nombreuses années que la Suède est un partenaire de poids dans le cadre du travail mené par l’OMD en matière de renforcement des capacités douanières. « Le travail accompli par l’OMD dans le cadre de son programme de renforcement des capacités revêt une grande importance pour atteindre l’objectif d’une modernisation et d’une coopération douanières d’envergure régionale. Les réformes douanières sont d’importants vecteurs pour faciliter les échanges commerciaux au sein des régions de l’Afrique et constituent, en tant que telles, un facteur déterminant pour la croissance économique. L’appropriation par l’Afrique ainsi que son engagement ont été des éléments essentiels de ce succès, et la Suède se félicite d’avoir pu contribuer à la réussite du développement au sein de l’EAC, la SACU et la CEDEAO, tout comme d’avoir l’OMD en tant que partenaire de développement lorsqu’il s’agit de déployer des efforts pour renforcer l’intégration régionale en Afrique. »

Pour de plus amples renseignements relatifs aux composantes du Projet, veuillez vous adresser à la Direction du renforcement des capacités de l’OMD (capacity.building@wcoomd.org).