Poursuite de la réforme douanière au Nigéria après la suspension des services des sociétés d’inspection

20 février 2014

A l’invitation du Contrôleur général de l’Administration douanière du Nigéria (NCS), M. Abdullahi Dikko Inde, le Secrétaire général Kunio Mikuriya s’est rendu au Nigéria les 17 et 18 février 2014 pour observer sur le terrain les activités menées dans le cadre de la politique de transformation mise en œuvre à la suite de la résiliation le 1 er décembre 2013 des contrats dits d’ « inspection de destination » signés avec des sociétés d’inspection.

A Lagos, le Secrétaire général s’est rendu au port d’Apapa, le premier port du Nigéria, pour assister aux opérations douanières et a également visité le centre de formation douanière où il s’est entretenu avec des jeunes officiers leur prodiguant quelques conseils. En effet, le NCS a procédé au recrutement de jeunes universitaires récemment diplômés et leur a dispensé une formation en informatique et autres domaines de compétences dont la maîtrise est indispensable.  

Le Secrétaire général a également présidé un forum des partenaires (Stakeholder Forum) qui impliquait des représentants du secteur privé. La communauté des entreprises s’est montrée favorable au programme de transformation douanière actuellement en cours qui s’est vu renforcé par une meilleure stratégie de communication destinée à la douane, le recours aux technologies de l’information – le « Nigeria Trade Hub » - et par la mise en œuvre de méthodes douanières modernes, telles que la gestion des risques.

Les représentants du secteur privé ont également proposé qu’il soit fait un meilleur usage d’une base de données aux fins de gestion des risques, notamment l’évaluation, et ont exprimé l’espoir de voir adoptés la gestion coordonnée des frontières et un guichet unique afin de simplifier les procédures appliquées aux frontières, caractérisées par une multitude de règlementations et d’inspections.

Ensuite, le Secrétaire général s’est rendu à Abuja, la capitale du Nigéria, et a été rejoint par trois Directeurs généraux des douanes venant de pays voisins, à savoir le Bénin, le Ghana et le Niger, qui souhaitaient être informés de l’expérience menée par le NCS et obtenir le soutien du Nigéria et de l’OMD pour mettre un terme aux contrats qui les lient aux sociétés d’inspection dans le but de se réapproprier les fonctions essentielles de la douane.

Lors de la deuxième journée de sa visite, le Secrétaire général a rencontré les cadres supérieurs du NCS au siège de l’Administration douanière. Il a visité le centre où est appliqué le système de rapport d’évaluation préalable à l’arrivée (PAAR) aux fins de décisions relatives au classement, à la valeur et à l’origine des marchandises. Ce nouveau système PAAR est automatisé et géré par de jeunes douaniers assistés d’agents plus expérimentés.

Il a ensuite rencontré le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement, M. Olusegun Olutoyin Aganga, qui a salué le rôle joué par la douane dans la facilitation des échanges. Fort de sa contribution essentielle à la Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce à Bali, le ministre a souligné la nécessité de voir la douane et le ministère du Commerce travailler en étroite collaboration afin de créer ensemble un environnement propice aux affaires qui conjugue, d’une part, l’impératif de perception des recettes et, d’autre part, la facilitation d’un commerce respectueux des règles.

Le Secrétaire général a également rendu une visite de courtoisie au président de la République, M. Goodluck Jonathan, qui était accompagné de la ministre des Finances, Mme. Ngozi Okonjo-Iweala, de la ministre des Affaires étrangères, Mme. Viola Onwuliri, et du procureur général et ministre de la Justice, M. Mohammed Bello Adokie.

En tant qu’ancien agent des douanes, le président s’est remémoré avec émotion sa visite à l’OMD pour assister aux sessions du Conseil en 2012 et a particulièrement salué le rôle moteur joué par l’OMD, qui est une véritable source d’inspiration. Il a également reconnu la contribution économique et sociale apportée par la douane à la nation et a réitéré son engagement à soutenir la réforme douanière au Nigéria et à fournir conseils et orientation au niveau régional.

Photos

  • Le Secrétaire général Mikuriya rend une visite de courtoisie au président de la République du Nigéria, M. Goodluck Jonathan.

    Le Secrétaire général Mikuriya rend une visite de courtoisie au président de la République du Nigéria, M. Goodluck Jonathan.

    Téléchargez l'image
  • Le Secrétaire général Mikuriya avec, directement à sa gauche, le président de la République du Nigéria, M. Goodluck Jonathan, le Contrôleur général de l’Administration douanière du Nigéria, M. Abdullahi Dikko Inde, la ministre des Finances, Mme. Ngozi Okonjo-Iweala, le procureur général et ministre de la Justice, M. Mohammed Bello Adokie, et la ministre des Affaires étrangères, Mme. Viola Onwuliri.

    Le Secrétaire général Mikuriya avec, directement à sa gauche, le président de la République du Nigéria, M. Goodluck Jonathan, le Contrôleur général de l’Administration douanière du Nigéria, M. Abdullahi Dikko Inde, la ministre des Finances, Mme. Ngozi Okonjo-Iweala, le procureur général et ministre de la Justice, M. Mohammed Bello Adokie, et la ministre des Affaires étrangères, Mme. Viola Onwuliri.

    Téléchargez l'image
  • De gauche à droite: le Secrétaire général Mikuriya, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement, M. Olusegun Olutoyin Aganga, et le Contrôleur général de l’Administration douanière du Nigéria (NCS), M. Abdullahi Dikko Inde.

    De gauche à droite: le Secrétaire général Mikuriya, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement, M. Olusegun Olutoyin Aganga, et le Contrôleur général de l’Administration douanière du Nigéria (NCS), M. Abdullahi Dikko Inde.

    Téléchargez l'image
  • Le Secrétaire général Mikuriya a visité le centre de formation douanière à Lagos où il s’est entretenu avec de jeunes douaniers, récemment recrutés par le NCS, leur prodiguant quelques conseils.

    Le Secrétaire général Mikuriya a visité le centre de formation douanière à Lagos où il s’est entretenu avec de jeunes douaniers, récemment recrutés par le NCS, leur prodiguant quelques conseils.

    Téléchargez l'image