La douane de Dubaï effectue la plus importante saisie d’héroïne de ces 10 dernières années

01 juillet 2014

La douane de Dubaï a déjoué la plus importante tentative de contrebande d’héroïne de ces dix dernières années au Terminal 3 de l’aéroport international de Dubaï, le 19 juin 2014. Elle a en effet saisi un envoi de 24 kg d’héroïne pure, estimée à environ 12 millions d’AED [2,4 millions d’Euros] au cours de cette opération.

La marchandise de contrebande a été extraite de poches secrètes aménagées au fond de cinq sacs appartenant à un voyageur arrivé de son pays d’origine en Asie.

Le Sultan bin Sulayem, Président de la Corporation des ports, de la douane et de la zone franche, a déclaré que cette opération reflétait la position ferme qu’a adoptée la douane de Dubaï à l’encontre de toutes les tentatives d’introduction de drogues toxiques aux EAU. "Le principal rôle de la douane de Dubaï est double : en premier lieu, faciliter les procédures de contrôle des très nombreux voyageurs qui arrivent par l’aéroport de Dubaï; et en second lieu, protéger la société contre les risques que soulèvent les marchandises de contrebande."

"Le comportement nerveux du contrevenant présumé a éveillé les soupçons d’inspecteurs des douanes diligents et vigilants," a indiqué Ahmed Mahboob, Directeur de la douane de Dubaï. "Les cinq sacs du suspect ont d’abord été scannés et fouillés à la main. Cette inspection a révélé la présence de poches spécialement aménagées au fond des sacs qui renfermaient de l’héroïne pure," a-t-il ajouté.

Le voyageur, les dossiers de l’enquête, le rapport de saisie et les stupéfiants ont été remis au Département général de la lutte contre les stupéfiants de la Police de Dubaï qui prendra les mesures complémentaires nécessaires.

Khalid Ahmed, Directeur par intérim du Département des opérations aéroportuaires de la douane de Dubaï, a indiqué que la quantité d’héroïne interceptée est la plus importante de ces dix dernières années. "C’est la première fois qu’un passeur de drogue transporte seul une quantité aussi importante de stupéfiants," a-t-il ajouté.

Le suspect avait dissimulé entre 4,5 et 5 kg d’héroïne pure dans chaque sac. Les cinq sacs, spécialement conçus pour dissimuler des drogues, étaient tous différents les uns des autres, afin de tromper, en vain, la vigilance des inspecteurs des douanes.

La dernière saisie d’héroïne la plus importante signalée par Dubaï remonte à décembre 2013, lorsque la douane de Dubaï a déjoué trois tentatives distinctes de contrebande de 165 capsules d’héroïne pesant 1,65 kg, à l’aéroport international de Dubaï.