Plusieurs tonnes de marchandises contrefaisantes interceptées au cours de l’Opération TIGRE 3

23 mai 2014

Les fonctionnaires des douanes ont intercepté 21,3 millions d’articles contrefaisants et piratés dans 21 ports d’Amérique centrale, d’Amérique du sud et des Caraïbes lors d’une opération de lutte contre la fraude d’une semaine «TIGRE 3» destinée à combattre la contrefaçon et le piratage. L’opération, qui s’est déroulée en novembre 2013, était coordonnée par l’OMD avec un financement de la douane japonaise.

Suite à une évaluation des risques sophistiquée et à une inspection systématique, il s’est avéré que quatre-vingt quatre conteneurs maritimes renfermaient des marchandises contrefaisantes. Des fonctionnaires des douanes du Panama, du Mexique, de la République dominicaine, d’Argentine, de l’Equateur, du Honduras, du Guatemala, du Paraguay, du Nicaragua, du Salvador, du Chili, du Pérou, du Costa Rica et de la Colombie ont participé à cette opération. Ils ont bénéficié dans ce contexte d’une formation spécialisée en analyse de risques et en ciblage, dispensée par des experts en DPI de l’OMD.

Parmi les tonnes de marchandises contrefaisantes qui ont été interceptées figuraient des jeux et des jouets, des produits de soins de santé et des articles textiles. L’opération TIGRE 3 tirait parti du succès de l’opération TIGRE 2 et a obtenu des résultats trois fois supérieurs à ceux de l’opération précédente au cours de laquelle la douane avait intercepté 6,8 millions d’articles contrefaisants.

L’Opération avait pour objectif principal d’analyser et de contrecarrer les phénomènes de la contrefaçon et du piratage dans ces régions, et de mettre à l’essai l’applicabilité pratique de normes d’analyse de risques en conditions réelles. L’opération a également favorisé la coopération avec les titulaires de droits et fait usage de l’outil de lutte contre la contrefaçon de l’OMD, l’Interface Public-Membres (IPM).