Mission d’appui de phase 3 en Papouasie-Nouvelle-Guinée

15 septembre 2014

Le Commissaire de l’Administration des douanes de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNGCS), M. Ray Paul, a accueilli du 19 au 29 août 2014 une mission d’évaluation des progrès réalisés dans le cadre de la phase 3 du Programme Columbus de l’OMD.  Cette mission d’évaluation de phase 3 est la 8ème du genre effectuée au monde et a été menée par un expert du Secrétariat de l’OMD ainsi qu’un facilitateur accrédité venant des douanes néo-zélandaises.  La mission a été financée par le Fonds de coopération douanière (FCD) du Japon.

Conformément à la méthodologie établie pour la phase 3, la PNGCS a d’abord procédé à un exercice d’auto-évaluation avant que la mission ne soit entreprise.  Les résultats de cet exercice ont été évalués et ont aidé à préparer le programme et l’ordre du jour de la mission.

L’évaluation par l’OMD des progrès réalisés dans le cadre de la phase 3 s’est de nouveau attachée à examiner les questions d’organisation globale, en utilisant à titre de références le Cadre de diagnostic de l’OMD ainsi que les éléments constitutifs figurant dans le document de politique générale « La douane au 21ème siècle ».  Les experts de l’OMD ont constaté plusieurs exemples d’avancées depuis le diagnostic effectué en août 2007 dans le cadre de la phase 1 (et tout au long de la coopération qui s’est ensuivi entre l’OMD et la PNGCS).

Voici, à titre d’exemples, les réalisations qui ont eu lieu depuis le diagnostic réalisé par l’OMD en 2007 : documentation et planification stratégique avancées, mise à jour des systèmes TI et introduction de rapports d’information réguliers sur les échanges commerciaux, renforcement de l’infrastructure et des activités d’application de la loi en matière de protection de la communauté et amélioration des processus dans de nombreuses installations douanières.

Dans le cadre de l’évaluation sur le terrain, les experts de l’OMD on rencontré plusieurs parties prenantes impliquées dans la gestion douanière des frontières -  tant au sein de la douane que du secteur privé, et d’autres parties prenantes externes.

La PNGCS s’attend à une scission d’avec l’Organisation de la fiscalité nationale et à obtenir le statut d’Autorité avant la fin 2014.  L’évaluation des progrès dans le cadre de la phase 3 s’est déroulée à un moment opportun dans la mesure où le rapport et les recommandations de l’OMD ont pris en compte cette proposition de structure nouvelle.  L’analyse qui en résulte devrait permettre à la PNGCS de poursuivre la priorisation de ses décisions en matière de réforme et de modernisation ainsi leur mise en œuvre couronnée de succès.