L’OMD rencontre la Directrice principale du Groupe de la Banque mondiale

30 septembre 2014

A l’invitation du Secrétaire général de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), M. Kunio Mikuriya, la Directrice principale des Pratiques mondiales de Commerce et Compétitivité de la Banque mondiale, Mme Anabel González, s’est rendue au siège de l’OMD le 29 septembre 2014. La réunion avait pour objet de poursuivre le développement et la promotion de la coopération entre les deux Organisations.

Le Secrétaire général a souhaité la bienvenue à Mme González et a exprimé sa gratitude vis-à-vis du Groupe de la Banque mondiale pour le soutien apporté à ce jour, notamment à travers le projet conjoint de renforcement des capacités Banque mondiale/OMD pour l’Afrique sub-saharienne. Il a mis en évidence les éléments de contexte débouchant sur la mise sur pied du "Programme Mercator de l’OMD", qui aide les gouvernements du monde entier à promouvoir la facilitation des échanges de manière prompte et harmonisée en recourant aux instruments et outils principaux de l’OMD, ainsi que l’exécution par l’OMD de solides programmes d’assistance technique et de renforcement des capacités.

Mme González a quant à elle présenté les avantages du Projet conjoint et à mis en évidence son engagement à soutenir sans relâche les pays en développement dans leurs activités de réforme en matière de facilitation des échanges, y compris en recourant au Programme de soutien à la facilitation des échanges récemment mis en place.

Les échanges de vues ont porté sur la facilitation des échanges abordée sous divers angles, soulignant l’importance d’une démarche d’appropriation, de la gestion coordonnée des frontières et du partenariat douane-entreprises. Le Secrétaire général et Mme González ont également discuté des modalités concrètes de collaboration entre l’OMD et le Groupe de la Banque mondiale, en puisant dans leurs points forts et domaines d’expertise respectifs. Le Secrétaire général a souligné que les instruments et outils de l’OMD appuient dans une large mesure la mise en œuvre de la facilitation des échanges tant au niveau national qu’au niveau régional, ajoutant que l’étroite coopération entre toutes les autorités pertinentes est indispensable pour faire en sorte que toutes les mesures visant à promouvoir la facilitation des échanges aient le maximum d’impact.

En conclusion de la réunion, le Secrétaire général a félicité Mme González pour sa récente nomination, et les deux Organisations ont confirmé leur engagement à continuer à encourager la collaboration en matière de communication et à travailler de concert pour l’avenir de la facilitation des échanges.

Photos