Mission de soutien de l’OMD sur les OEA du Cadre SAFE en Oman

15 décembre 2015

(Mascate, Oman, 7-10 décembre 2015)

A l’invitation de la douane d’Oman, et avec le soutien du Fonds de coopération douanière de la Corée/OMD, l’OMD a dispensé un atelier sur les préparatifs de la mise en oeuvre du Cadre de normes SAFE et d’un programme d’Opérateurs économiques agréés (OEA) en Oman du 7 au 10 décembre 2015. Vingt cadres supérieurs de plusieurs divisions de la douane d’Oman, et notamment des divisions gestion des risques, procédures, questions juridiques, audit, ports maritimes, aéroports et frontières terrestres, ont participé à cet atelier.

La douane d’Oman, qui fait partie de la Police royale d’Oman, reconnaît le rôle important qu’elle joue en matière de sécurité aux frontières. Elle a déjà entrepris le processus de consolidation de la mise en oeuvre de son ‘système Bayan’, système douanier intégré de gestion et guichet électronique unique. Elle a également mis en place un système de gestion des risques en juillet 2015.

Compte tenu de la situation nationale actuelle de la douane d‘Oman, l’OMD a présenté des informations détaillées concernant l’importance de la sécurité de la chaîne logistique ; le Cadre de normes SAFE de l’OMD ; les partenariats douane-entreprises ; les conditions, avantages, processus de validation et d’agrément du programme d’OEA ; et des études de cas couronnées de succès. Les notions de base des systèmes de personnes dignes de foi et d’opérateurs agréés figurant respectivement dans la CKR et dans l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges (AFE) ont également été expliquées aux participants.

Des représentants du secteur privé ont participé à l’atelier dans le cadre d‘une session conjointe d’une journée ; ils y ont présenté leurs points de vue et leur soutien au programme d’OEA envisagé par Oman.

Les participants ont acquis une meilleure connaissance du Cadre SAFE, du rôle de la douane dans la sécurité de la chaîne logistique, de la proposition de valeur des partenariats douane-entreprises, et du processus de mise en œuvre des OEA. Ils ont conjointement étudié plusieurs enjeux et solutions potentielles, et ont élaboré un projet de plan d’action reposant sur les normes et les critères figurant dans le Cadre de normes SAFE.

Lors de la cérémonie de clôture, le Col. Khalifa Ali Alsiyabi, Directeur général adjoint de la douane d‘Oman, Police royale d’Oman, a remercié l’OMD d’avoir organisé l’atelier et s’est félicité des échanges de vues détaillés et des recommandations qui appuieront davantage le processus de mise en œuvre d’un programme d’OEA en Oman.

Photos