Premier atelier national sur la gestion coordonnée des frontières Administration des douanes angolaises

13 janvier 2015

Différents services de lutte contre la fraude se sont réunis le 19 novembre 2014 à Luanda, Angola, pour partager l’expérience acquise dans les activités de protection des frontières en Angola et le renforcement de la coopération entre les services dans le cadre des efforts de gestion coordonnée des frontières (GCF).

M. Alcides Safeca, Secrétaire d'État au Budget, qui a prononcé l’allocution d’ouverture au nom du Ministre des finances, a souligné l’importance de la coopération entre les services présents aux frontières pour prévenir et combattre l’immigration illégale, le trafic d’êtres humains et le commerce illicite de marchandises faisant l’objet de prohibitions ou de restrictions. Il a déclaré que "la prospérité de l’Angola bénéficie également des partenariats établis avec d’autres pays grâce auxquels le respect et l’égalité juridique sont mutuellement reconnus par de fortes représentations qui facilitent le dialogue et assurent une coopération continue".

Dans ce contexte, un représentant de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) a été invité à présenter le concept de la GCF, notamment les méthodes de mise en œuvre et les avantages, ainsi que les meilleures pratiques internationales. M. François Remue a présenté aux participants un exposé clair du rôle de l’OMD et des efforts qu’elle déploie dans ce domaine pour aider les Membres de l’Organisation à mettre en œuvre des stratégies conjointes de coopération visant à améliorer les contrôles et la facilitation aux frontières.

Les sujets ci-après ont été présentés et examinés lors de l’atelier :

  • GCF - Concept, méthodes, avantages et instruments internationaux
  • Rôle et responsabilités des Forces de police fiscale et douanière dans les procédures douanières
  • Infractions de nature économique aux frontières
  • Immigration illégale - Situation aux frontières terrestres
  • Enquêtes sur les délits commis dans les zones frontalières
  • Opérations et mesures visant à assurer l’intégrité des frontières
  • Rôle de l’Institut angolais de la propriété industrielle (IAPI) dans la lutte contre la contrefaçon en Angola.

L’Angola ayant reconnu l’importance de la GCF, une Commission nationale de coordination a été créée pour mettre en œuvre les principes de la GCF. A cet effet, plusieurs missions d’étude comparative ont été conduites en République démocratique du Congo (RDC) et en République de Namibie, et d’autres ont été menées aux postes frontières entre l’Afrique du Sud et le Mozambique, la Zambie et le Zimbabwe, et le Botswana et la Namibie, en coordination dans ce cas avec la Namibie et la RDC.

La GCF a été choisie comme principal thème de l’OMD pour 2015 avec le slogan "La gestion coordonnée des frontières - une démarche participative pour tous les acteurs concernés", et cet atelier démontre clairement la volonté et l’engagement politiques du Gouvernement angolais à mettre en œuvre les meilleures pratiques internationales dans ce domaine.