Un Symposium sur la Gestion coordonnée des frontières organisé par la Douane française met en lumière un nouveau type de partenariat

29 janvier 2015

A l’invitation de la Directrice générale des douanes et droits indirects de la France, Mme Hélène Crocquevieille, le Secrétaire général Kunio Mikuriya a participé au Symposium consacré à la “Gestion coordonnée des frontières” qui s’est tenu au Musée national des douanes à Bordeaux le 28 janvier 2015, en célébration de la Journée internationale de la douane.  

Le Symposium était constitué de trois Tables rondes : “Vers une redéfinition de la notion de frontière au XXIème siècle”, “L’efficacité économique de la gestion des frontières” et “Vers un nouveau modèle de gestion coordonnée des frontières”.

Le Secrétaire général Mikuriya s’est joint à des universitaires et à des représentants de la douane, de la région, des autorités maritimes et portuaires, de l’industrie et des autorités d’immigration pour procéder à des échanges de vues sur l’environnement et la mission des douanes en perpétuelle évolution, sur l’importance de partenariats fondés sur une compréhension et une confiance mutuelles et sur l’échange d’informations aux fins de la gestion des risques en vue d’améliorer davantage encore la performance de la douane, ce qui permet à cette dernière de collaborer plus efficacement avec les différents acteurs à la frontière. Il adresse ses félicitations à la Douane française pour son initiative visant à renforcer la gestion coordonnée des frontières à travers l’organisation de ce Symposium qui a donné lieu à des échanges de vues animés dans les installations du magnifique Musée des douanes, où l’histoire et la contribution de la douane à la société sont décrites et mises en valeur.

Après les observations finales du Secrétaire général Mikuriya, le secrétaire d’Etat au budget français, M. Christian Eckert, prononce le discours de clôture du Symposium.