Message du Secrétaire général de l’OMD à l’occasion de la Journée internationale de la Douane 2015

23 janvier 2015

La Journée internationale de la Douane de cette année marque le lancement de l’Année OMD de la Gestion coordonnée des frontières (GCF), année durant laquelle les administrations des douanes sont encouragées à promouvoir résolument les partenariats qu’elles ont noués en vue d’améliorer et d’accélérer les activités à la frontière.

Ce thème englobe la coordination des pratiques que les douanes ont mises en œuvre, au sein même de leurs administrations, avec d’autres administrations des douanes et avec les autres autorités publiques présentes aux frontières, ainsi qu’avec les opérateurs économiques intervenant dans le commerce transfrontalier.

Sous le slogan "Gestion coordonnée des frontières - une démarche participative pour tous les acteurs concernés", nous signifions la volonté de la communauté douanière internationale d’intensifier la collaboration, la coopération et les relations de travail avec ses nombreux partenaires.

Les autorités frontalières devraient œuvrer de concert pour le bien commun en dépit de leurs mandats réglementaires différents, étant donné que la GCF débouche sur une meilleure prestation de services, une diminution des doubles emplois, une économie de coûts via des économies d’échelle, des interventions moins fréquentes mais mieux ciblées, des frais de transport moins onéreux, des temps d’attente réduits, des coûts moindres en matière d’amélioration des infrastructures, un échange plus généralisé d’informations et de renseignements et une connectivité renforcée entre toutes les parties prenantes à la frontière.

Compte tenu des nombreux avantages que la GCF peut apporter à toutes les parties prenantes à la frontière, les administrations des douanes sont de longue date acquise à l’idée selon laquelle l’application des principes de la GCF débouchera sur une meilleure prestation des nombreux fonctions de service public exercées à la frontière, conduisant à son tour à un climat plus favorable aux investissements, à un environnement commercial de meilleure facture et à une croissance économique accrue.

Sous les auspices de l’OMD, les administrations des douanes ont mis au point de nombreux instruments et outils en vue de mieux appuyer la GCF : la Convention de Kyoto révisée contient diverses normes qui concernent spécifiquement la GCF, telles que la coordination des heures d’ouverture des bureaux à la frontière, la réalisation de contrôles conjoints et la création de bureaux de douane juxtaposés, toutes mesures qui facilitent le commerce. Le Recueil sur la GCF fournit quant à lui des orientations techniques en vue d’apporter des améliorations dans ce domaine.

L’intégration des systèmes autonomes des autorités frontalières dans un système unifié de Guichet unique constitue l’un des principes clés de la GCF : le Recueil de l’OMD sur le Guichet unique contient des orientations destinées à la douane relatives aux éléments politiques, juridiques et technologiques de systèmes de ce type, tandis que la Version 3.0 du Modèle de données de l’OMD couvre les exigences en matière de données dans un environnement de Guichet unique, non seulement s’agissant de la douane, mais également des autres autorités publiques.

Enfin, dernier élément mais non des moindres, l’année 2015 marque également le 10ème anniversaire de l’adoption du Cadre de normes SAFE visant à sécuriser et à faciliter le commerce mondial qui va être complété par l’ajout d’un troisième pilier "Douane-Autres organes gouvernementaux", ce qui rend le thème de cette année d’autant plus pertinent et opportun.

Au cours de l’année 2015, j’invite tous les Membres de l’OMD à échanger des informations sur leur vision de la GCF, sur le modèle GCF qu’ils ont mis en place, sur leurs activités visant à harmoniser, faciliter et simplifier les systèmes de gestion frontaliers dans l’ensemble des autorités frontalières et sur les activités d’ouverture vers le secteur privé dans le domaine de la GCF.

Je vous souhaite une joyeuse Journée internationale de la Douane!

Kunio Mikuriya
Secrétaire général