Succès de la Conférence de l’OMD sur l’intégration régionale

17 juin 2015

Bruxelles, 15-16 juin 2015

Plus de 200 participants de Membres de l’OMD, de Communautés économiques régionales, d’Organisations internationales, d’Universités et du secteur privé ont assisté à la Conférence de l’OMD sur l’intégration régionale qui s’est déroulée au siège de l’OMD à Bruxelles les 15 et 16 juin 2015. Plusieurs orateurs de haut niveau ont pris la parole lors de la Conférence pour partager leurs connaissances et leurs pratiques nationales avec les participants, et inviter ces derniers à échanger des vues.

Les Membres, pleinement conscients que l’intégration régionale joue un rôle significatif dans le développement des échanges et, par conséquent, dans la compétitivité économique à l’échelon national et régional, avaient arrêté les priorités de cette Conférence lors de réunions précédentes de la Commission de politique générale et du Comité technique permanent de l’OMD. Les participants à la Conférence ont débattu des différents niveaux et des diverses étapes de l’intégration régionale, et ont notamment souligné la nécessité pour les pays (en développement) sans littoral de faire partie des projets d’intégration régionale afin d’améliorer leur connectivité au plan régional et mondial.

La Conférence a souligné qu’il importe d’instaurer la confiance dans les initiatives d’intégration régionale. Tout au long de la Conférence, les participants ont étudié de nombreux outils, instruments et normes de l’OMD qui contribuent à la mise en œuvre harmonisée des initiatives de facilitation des échanges, y compris l’Accord de l’Organisation mondiale du commerce sur la facilitation des échanges, à l’échelon régional également. Ont été évoqués plusieurs projets d’intégration régionale dans le cadre desquels la Convention de Kyoto révisée (CKR), les outils de l’OMD sur l’origine, le Modèle de données de l’OMD, le Cadre de normes SAFE visant à sécuriser et à faciliter le commerce mondial, les Directives sur la gestion de la chaîne logistique intégrée, le Recueil sur le guichet unique et d’autres outils ont été utilisés pour faire progresser ces projets et considérés comme essentiels à leur succès.

S’agissant du rôle de l’intégration régionale dans les efforts déployés par l’OMD en matière de renforcement des capacités, les participants ont fait observer que les besoins des régions diffèrent certes, mais qu’il demeure important de continuer à appliquer la méthode de l’OMD reposant sur les besoins et de travailler chaque fois que possible avec les Communautés économiques régionales, les banques régionales de développement et les structures régionales propres à l’OMD, notamment les Bureaux régionaux pour le renforcement des capacités (BRRC).

Les orateurs et les participants ont partagé des informations concernant plusieurs initiatives d’intégration régionale, y compris le "Programme d'Appui au Commerce et à l'Intégration Régionale" (PACIR) en Afrique occidentale, le projet régional d’Opérateurs économiques agréés de la Communauté d’Afrique de l’Est et son Territoire de guichet unique, la récente évolution de l’Accord arabo-méditerranéen de libre-échange, l’Alliance du Pacifique et la Communauté économique eurasienne, la gestion régionale des risques, y compris la coopération avec le secteur privé dans la région des Amériques ; la démarche régionale d’encadrement en Afrique occidentale et centrale ; l’expérience en matière de transit au moyen des systèmes TIR et NCTS, la coopération concernant l’interconnectivité entre la Chine et les Pays-Bas, non seulement pour la douane mais également les autorités SPS, et entre la douane et les autorités SPS, les projets de regroupement des formalités en un seul point du Malawi et les activités de gestion coordonnée des frontières du Canada dans le contexte régional.

La Conférence a non seulement promu les outils et les méthodes de l’OMD, mais elle a également mieux fait connaître les nombreux projets, initiatives et activités d’intégration régionale déjà en cours. Elle a également offert une excellente opportunité pour les participants de prendre contact et de s’entretenir avec leurs homologues et avec des représentants d’Organisations internationales telles que le Bureau du Haut Représentant des Nations Unies pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits Etats insulaires (NU-OHRLLS), l’Union internationale des transports routiers (IRU) et nombre d’autres.

Dans son allocution de clôture, M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l’OMD, a remercié tous les participants et les membres des tables rondes d’avoir partagé leurs connaissances au sujet des projets d’intégration régionale. Il a fermement confirmé que l’OMD continuera d’offrir la plateforme nécessaire pour concevoir des outils et des instruments à l’appui des initiatives d’intégration régionale et partager l’expérience acquise en la matière.

Pour plus d’informations concernant la Conférence, veuillez visiter le site