Une grosse quantité de produits stupéfiants mais également des armes, des devises, des diamants, des cigarettes et des produits de la CITES ont été interceptés par des fonctionnaires des douanes lors d’une opération mondiale de lutte contre la fraude.

19 mars 2015

Bruxelles, le 19 mars 2015

Communiqué de presse

Des fonctionnaires des douanes travaillant dans plus de 120 aéroports internationaux ont procédé à la saisie de plus 1,5 tonnes de produits stupéfiants d’une valeur d’environ 40 millions d’euros sur le marché illicite et arrêté plus d’une centaine de trafiquants présumés lors d’une opération mondiale de lutte contre la fraude ciblée sur les drogues, menée par l’Organisation mondiale des douanes (OMD) en étroite collaboration avec la Douane japonaise et avec le financement du Fonds de coopération douanière du Japon (FCD).

L’opération WESTERLIES 3 visait à combattre le trafic de méthamphétamines et autres drogues transportées par voie aérienne vers l’Asie, en provenance des différents endroits du globe, et ceci au moyen de contrôles douaniers renforcés au départ, en transit et à l’arrivée des passagers, dans les aéroports internationaux connus pour être situés sur les itinéraires de trafiquants et de membres du crime organisé.

Entre le 6 et le 15 mars 2015, 105 administrations douanières et neuf Bureaux régionaux de liaison de l’OMD chargés du renseignement (BRLR) ont participé à cette opération, dont l’Unité de coordination opérationnelle WESTERLIES 3 se situait au siège de l’OMD pendant la durée de l’opération.

Sur plus de 125 saisies réalisées par les fonctionnaires des douanes alertés dans les aéroports sélectionnés, les drogues illicites représentent au total 1.426 kg de produits stupéfiants, dont 1.012 Kg de substances psychotropes, 227 kg de cocaïne, 162 Kg de cannabis (herbe et résine), 15 kg de méthamphétamine, 10 kg d’héroïne ainsi que 8 kg de khat d’une valeur à la revente d’environ 40 millions d’euros.

Les fonctionnaires des douanes ont procédé par ailleurs à la saisie de 12 kg d’ivoire d’éléphant (brute ou travaillée) et d’écailles de pangolin, l’ensemble de ces produits relevant de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Comme cela avait déjà été le cas lors des opérations précédentes de ce type, les fonctionnaires des douanes ont également réussi à appréhender des devises non déclarées (350.000 euros ou équivalent en devises étrangères), 360.000 cigarettes, 1.700 diamants taillés ainsi que deux armes de poings.

L’utilisation de l’outil de communication sécurisé et crypté de l’OMD, CENcomm, pour échanger informations et renseignements opérationnels, a largement contribué au succès de l’opération. En outre, les personnes suspectes et les personnes arrêtées ont été passées aux fichiers criminels d’Interpol.

« L’opération WESTERLIES 3 démontre encore une fois qu’en mutualisant nos moyens, en conjuguant et en coordonnant nos efforts et notre savoir-faire et en exploitant au maximum tous les outils qui sont à notre disposition, nous obtenons des résultats remarquables », a déclaré le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya.

Le renforcement des capacités est un élément déterminant dans toutes les opérations de lutte contre la fraude menées par l’OMD. Dans le cadre de l’opération WESTERLIES 3, une formation de formateurs a été organisée à l’invitation de la douane sénégalaise à Dakar pour les pays africains et une autre a été organisée, à l’invitation de la douane argentine, à Buenos Aires, pour les pays d’Amérique du Sud et des Caraïbes.

Au-delà des saisies réalisées, les objectifs clés de l’opération WESTERLIES 3 ont été atteints, à savoir l’identification des individus et des entités impliqués dans les trafics et le recueil d’informations sur l’état du trafic de méthamphétamines et autres drogues, par voie aérienne.

Les informations recueillies pendant l’opération seront examinées et analysées et serviront à mettre à jour les profils de risques existants et les critères de ciblage utilisés par les Administrations douanières et d’autres parties prenantes dans la lutte contre le trafic illicite de drogues.

Les investigations et les recherches se poursuivent.

-----------------------------------------
Photo de couverture :
le Secrétaire Général adjoint, Monsieur Sergio Mujica, rend visite à l’UCO.

 

Photos

  • Le Secrétaire Général adjoint, Monsieur Sergio Mujica, rend visite à l’UCO.

    Le Secrétaire Général adjoint, Monsieur Sergio Mujica, rend visite à l’UCO.

    Téléchargez l'image
  • 3.000.000 de cachets de Tramadol saisis à l’aéroport de Dubaï (Emirat arabes unis) dans le secteur du fret aérien.

    3.000.000 de cachets de Tramadol saisis à l’aéroport de Dubaï (Emirat arabes unis) dans le secteur du fret aérien.

    Téléchargez l'image
  • 3.000.000 de cachets de Tramadol saisis à l’aéroport de Dubaï (Emirat arabes unis) dans le secteur du fret aérien.

    3.000.000 de cachets de Tramadol saisis à l’aéroport de Dubaï (Emirat arabes unis) dans le secteur du fret aérien.

    Téléchargez l'image
  • 6 Kg de méthamphétamines dans le double fond d’une valise à l’aéroport de Sao Paulo (Brésil).

    6 Kg de méthamphétamines dans le double fond d’une valise à l’aéroport de Sao Paulo (Brésil).

    Téléchargez l'image
  • 6 Kg de méthamphétamines dans le double fond d’une valise à l’aéroport de Sao Paulo (Brésil).

    6 Kg de méthamphétamines dans le double fond d’une valise à l’aéroport de Sao Paulo (Brésil).

    Téléchargez l'image
  • 6 Kg de méthamphétamines dans le double fond d’une valise à l’aéroport de Sao Paulo (Brésil).

    6 Kg de méthamphétamines dans le double fond d’une valise à l’aéroport de Sao Paulo (Brésil).

    Téléchargez l'image
  • Photo de famille de l’UCO à Bruxelles.

    Photo de famille de l’UCO à Bruxelles.

    Téléchargez l'image