Grâce au projet CREATe, l'OMD continue de soutenir les pays de la CAE face aux défis d'un environnement commercial en perpétuelle évolution

16 mars 2015

Les pays de la CAE (Communauté d’Afrique de l'Est) ayant comme priorités l'instauration d'un territoire douanier unique pour la région et la mise en œuvre de l'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges, leurs Administrations douanières sont désormais mieux à même de faciliter le commerce sans toutefois mettre en péril la sécurité de leurs pays.

Lors d'une réunion de la CAE organisée récemment en Tanzanie, les participants ont salué la poursuite du projet douanier pour le commerce régional en Afrique de l'Est, appelé projet CREATe OMD-CAE (Customs for Regional East Africa TradE) et son entrée dans une deuxième phase. Le projet CREATe OMD-CAE visera plus particulièrement à assister les Administrations des douanes de la région avec le lancement d'un programme régional d'Opérateurs Économiques Agréés (OEA). Ce projet aura notamment pour résultat de fournir aux opérateurs conformes des conditions commerciales préférentielles.

Au cours de la réunion du comité directeur du projet à Dar Es Salaam les 4 et 5 mars 2015, le secrétaire de la CAE a déclaré que ce projet était également l'occasion de renforcer l'intégration régionale et de mettre le développement davantage à la portée de la population d'Afrique de l'Est.

M. Erich Kieck, Directeur du Renforcement des capacités à l'OMD, a ajouté que l'OMD se félicitait des progrès majeurs qui avaient été accomplis pendant la première phase du projet. M. Kieck s'est déclaré persuadé que la deuxième phase s'inscrira pleinement dans la vision de l'OMD selon laquelle "les frontières divisent mais les douanes rapprochent".

Pour sa part, le Dr Patrick Mugoya, Commissioner adjoint des douanes de l'Autorité fiscale de Tanzanie (TRA), qui présidait le comité directeur, s'est montré optimiste en déclarant que le projet renforcera la facilitation des échanges dans la région et permettra aux parties prenantes et à d'autres services de contrôle aux frontières de s'impliquer davantage en prenant part aux décisions concernant le commerce international.

Le projet CREATe OMD-CAE, financé par le gouvernement suédois, se poursuivra jusqu'en décembre 2018.

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter M. Wakoli Wambati (chef de projet CREATe) à l'adresse suivante : wakoli.wambati@wcoomd.org