Participation de l'OMD à la Conférence de Kasane sur le Commerce illégal d'espèces sauvages

30 mars 2015

La Conférence de Kasane sur le commerce illégal d’espèces sauvages s’est tenue le 25 mars 2015 à Kasane (Botswana) avec pour objectif de tirer parti des résultats de la Conférence de Londres de février 2014. Inaugurée par le Président du Botswana, le Lt Général Seretse Khama Ian Khama, la Conférence a réuni des Chefs d’Etat, des Ministres et des hauts fonctionnaires de 32 pays, ainsi que des représentants d’organisations internationales et non-gouvernementales.

Après avoir pris acte des mesures adoptées par les pays à la suite de la Conférence de Londres, la présente Conférence a adopté la Déclaration de Kasane portant sur les 4 thèmes généraux suivants, à savoir: réduire la demande de produits illicites d’espèces sauvages, créer sur le plan juridique des cadres et des mesures dissuasives efficaces, renforcer les mesures prises pour assurer l'application de la loi, et garantir la pérennité des moyens d’existence et du développement économique. Elle a appelé en particulier à ce que les autorités répressives disposent des ressources, connaissances et capacités nécessaires pour lutter contre le trafic illicite des espèces sauvages. Sur le plan politique, la Déclaration préconise que la 69ème Assemblée générale des Nations Unies adopte une Résolution portant sur le commerce illicite des espèces sauvages.

L’intervention de l’OMD a porté sur le rôle essentiel de la Douane dans la lutte contre le commerce illicite des espèces sauvages, y compris les outils et les réseaux disponibles pour y parvenir, sans oublier le projet INAMA. Ce projet - financé par la Suède, le Département d’Etat américain, l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) et le Secrétariat de la CITES - a pour objectif premier de renforcer les capacités de lutte contre la fraude des administrations des douanes visées en Afrique subsaharienne. L’OMD était représenté par M. Erich Kieck, Directeur du renforcement des capacités.