Atelier sur la mise en œuvre du Laboratoire des douanes du Cambodge

30 mars 2015

Sous les auspices du Fonds de coopération douanière du Japon, un atelier national de l'OMD consacré à la mise en œuvre du Laboratoire des douanes du Cambodge a été organisé au siège du Département général des douanes et accises du Cambodge, à Phnom Penh, du 23 au 27 mars 2015.

A l'ouverture de l'atelier, le Directeur général adjoint des douanes du Cambodge, M. Nuon Chanrith, a souligné l'importance d'un laboratoire des douanes pour le classement correct de certaines marchandises dans le Système harmonisé (SH), et a remercié les représentants de l'Administration des douanes du Japon et de la Direction des questions tarifaires et commerciales du Secrétariat de l'OMD pour avoir facilité les discussions de haut niveau sur la mise en œuvre du Laboratoire des douanes au Cambodge.

Egalement présent à la cérémonie d'ouverture, M. Tetsuya Akasaki, Agent spécial pour la coordination des affaires internationales au Laboratoire des douanes central du Japon, a rappelé l'importance de l'analyse chimique des douanes pour réaliser les trois missions des douanes, à savoir, protéger la société et la santé, garantir un recouvrement approprié des recettes et faciliter les échanges.

La mise en œuvre du Laboratoire des douanes du Cambodge est un élément du plan stratégique sur cinq ans (2014-2018) pour la réforme et la modernisation de l'Administration des douanes du Cambodge.

Durant l'atelier, les participants ont discuté des aspects clés de la méthodologie analytique et examiné la faisabilité de la mise en œuvre du Laboratoire des douanes au Cambodge. Un large éventail de sujets liés au SH et aux laboratoires des douanes ont été abordés et les participants ont également reçu des informations détaillées sur plusieurs bases de données et des documents spécifiquement conçus pour le travail au jour le jour dans un laboratoire des douanes. Des démonstrations pratiques de l'utilisation d'un laboratoire des douanes pour la détection de drogues/médicaments au moyen de kits de dépistage ont également été réalisées durant l'atelier.

L'atelier a été clos par Mme Yoko Odashima, Conseillère en matière de politique et d'administration des douanes de la JICA (Agence japonaise de coopération internationale). Dans ses remarques, elle a également relevé l'importance des laboratoires des douanes pour un classement correct et uniforme des marchandises dans le SH et dans le système tarifaire national et pour le bon fonctionnement de l'Administration des douanes du Cambodge. Elle a achevé son intervention en soulignant l'importance de la coopération et de la mise en réseau parmi les laboratoires des douanes.

Photos