Rencontre entre l'OMD et la Global Express Association pour discuter de questions liées à la facilitation des échanges à l'échelle mondiale

12 mai 2015

Le 12 mai 2015, une réunion bilatérale de haut niveau s'est tenue entre l'Organisation mondiale des douanes (OMD) et la Global Express Association (GEA) sur des questions d'intérêt mutuel. Les discussions ont porté notamment sur la ratification et l'entrée en vigueur rapides de l'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges (AFE), ainsi que sur l'importance grandissante du commerce électronique pour la croissance économique.

La GEA avait publié précédemment sa dernière étude économique, exposant le rôle joué par le secteur du transport express en faveur du développement économique, ainsi que l'impact sur le commerce mondial des mesures de facilitation appliquées par les Administrations douanières.

M. Carlos Grau Tanner, Directeur général de la GEA, a remis un exemplaire de l'étude réalisée par Frontier Economics, au Dr Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD. 

"Les Administrations douanières joueront un rôle crucial dans la mise en œuvre de l'AFE, à laquelle l'OMD contribue en établissant les principales normes et directives mondiales sur les meilleures pratiques. Cette étude est une nouvelle preuve des nombreux avantages découlant de l'AFE", a déclaré M. Mikuriya.

M. Grau Tanner a répondu en remerciant M. Mikuriya du rôle de chef de file joué par l'OMD pour mettre en évidence les avantages de l'AFE et aider les pays à mettre en œuvre cet Accord.

"L'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges offre des circonstances favorables à la croissance et à la prospérité économiques. Notre étude prouve qu'une meilleure efficacité aux frontières suite à la mise en œuvre de l'AFE peut conduire à une croissance importante des échanges dans n'importe quel pays."

Cette nouvelle étude économique arrive à un moment crucial où les gouvernements entament leur processus de ratification. L'étude GEA/Frontier fournit des données économiques importantes, permettant de générer le soutien politique nécessaire à une ratification rapide et ambitieuse du Traité dans chacun des pays membres de l'OMC.

"Il est capital à la fois pour la douane et pour les milieux commerciaux internationaux que cet Accord soit adopté et entre en vigueur rapidement", ont-ils déclaré. Le dynamisme né de la conférence ministérielle de Bali en décembre 2013 doit se maintenir.

L'un des principaux facteurs favorables à la croissance économique, en particulier pour les PME, est l'augmentation du commerce électronique, qui ouvre les marchés mondiaux aux petites entreprises locales. Si cette situation offre de réelles opportunités aux consommateurs et aux entreprises, les deux organisations s'entendent aussi sur l'importance de disposer d'un environnement réglementaire équilibrant contrôle et facilitation, d'une part, et d'un service de commerce électronique transfrontalier juste et ouvert, d'autre part.

-----------------------------------------------------------------

Photo :

M. Carlos Grau Tanner, Directeur général de la GEA, remet un exemplaire de l'étude de Frontier Economics au Dr Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD.

Photos

  • M. Carlos Grau Tanner, Directeur général de la GEA, remet un exemplaire de l'étude de Frontier Economics au Dr Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD.

    M. Carlos Grau Tanner, Directeur général de la GEA, remet un exemplaire de l'étude de Frontier Economics au Dr Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD.

    Téléchargez l'image