L’OMD apporte une aide supplémentaire à l’administration des douanes de la République démocratique du Congo en matière d’évaluation en douane.

19 octobre 2015

Suite à la décision prise par le gouvernement de la République démocratique du Congo de mettre fin aux contrats conclus avec une entreprise d’inspection du secteur privé chargée de procéder à des contrôles en matière de classement et d’évaluation en douane pour le compte de l’administration des douanes, l’OMD a apporté son aide à la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA).

La troisième mission effectuée dans le cadre de ce programme s’est déroulée du 5 au 9 octobre 2015. Cette mission, menée sous la direction de deux animateurs du Secrétariat de l’OMD, se composait de deux éléments principaux : au cours des deux premières journées, des réunions ont été organisées avec des cadres de haut niveau qui ont fourni des renseignements de dernière main concernant les dispositions prises par la DGDA pour reprendre à son compte les responsabilités concernant les fonctions liées à l’évaluation en douane. Au cours des troisième et quatrième journées, un atelier de deux jours a été organisé à l’intention des fonctionnaires de la DGDA afin de les aider à développer les connaissances acquises aux cours des ateliers précédents. Cet atelier portait sur les nouveaux outils mis au point dans le cadre du programme de l’OMD relatif au Dossier recettes conçu pour aider les administrations des douanes à recouvrer les recettes douanières de manière équitable et efficace. Plus particulièrement, des renseignements ont été fournis concernant un nouvel outil de diagnostic qui permet aux administrations des douanes d’évaluer leur infrastructure actuelle en matière d’organisation des travaux liés à l’évaluation, au classement et à l’origine des marchandises et de les aider à corriger les insuffisances et lacunes constatées dans ces domaines. L’atelier couvrait également des domaines techniques clés de l’évaluation, les contrôles en matière d’évaluation et la gestion des risques.

La DGDA continuera ses préparatifs en vue de reprendre à son compte les responsabilités liées aux contrôles en matière d’évaluation sur la base de ses programmes actuels et des recommandations de l’OMD.

Rappel : En juin 2013, l’OMD a rédigé la Déclaration de Niamey, en collaboration avec des administrations des douanes de la Région AOC. Cette Déclaration appelle les gouvernements, les administrations des douanes et l’OMD à se conformer à un ensemble de recommandations destinées à garantir le passage sans heurts des principales fonctions de la douane entre les entreprises douanières chargées des inspections et les administrations des douanes. L’OMD apporte son soutien à plusieurs pays de la Région d’Afrique occidentale et centrale qui se trouvent dans cette période de transition.

: En juin 2013, l’OMD a rédigé la Déclaration de Niamey, en collaboration avec des administrations des douanes de la Région AOC. Cette Déclaration appelle les gouvernements, les administrations des douanes et l’OMD à se conformer à un ensemble de recommandations destinées à garantir le passage sans heurts des principales fonctions de la douane entre les entreprises douanières chargées des inspections et les administrations des douanes. L’OMD apporte son soutien à plusieurs pays de la Région d’Afrique occidentale et centrale qui se trouvent dans cette période de transition.

Photos

  • L’OMD apporte une aide supplémentaire à l’administration des douanes de la République démocratique du Congo en matière d’évaluation en douane.

    L’OMD apporte une aide supplémentaire à l’administration des douanes de la République démocratique du Congo en matière d’évaluation en douane.

    Téléchargez l'image