Le projet INAMA de l’OMD soutient les administrations douanières de l’Afrique subsaharienne pour répondre aux défis complexes liés au commerce illégal d’espèces sauvages.

10 mai 2016

Dans le cadre du projet INAMA de l’OMD, une formation approfondie sur le renseignement a eu lieu à Lusaka, Zambie, du 18 au 22 avril. La formation avait pour objectif de soutenir les Membres en les familiarisant aux outils et techniques d’analyse de base conçus pour améliorer les capacités analytiques des participants quand ils abordent des questions complexes portant sur le renseignement. Cette formation fait suite aux formations de base sur le renseignement qui se sont déroulées à Maputo, Mozambique, en avril 2016 et à Nairobi, Kenya, en juillet 2015.

L’Autorité fiscale de Zambie a accueilli la formation à laquelle ont pris part des délégations de l’Angola, de la Gambie, du Ghana, du Malawi, du Mozambique, de la Namibie, du Nigeria ainsi que le Bureau régional de liaison chargé du renseignement (BRLR) de l’Afrique orientale et australe (AOA).

Le cours d’une semaine a porté sur des sujets traitant du rôle du renseignement dans la planification des opérations de lutte contre la fraude, des techniques d’analyse de base et des techniques d’analyse post-opérationnelle.

La formation a été inaugurée officiellement par Monsieur Berlin Msiska, le Directeur général (Commissioner General) de l’Autorité fiscale de Zambie, qui a souligné que: « Les compétences en matière d’analyse et de renseignement qui seront acquises lors de cette formation amélioreront sans aucun doute les capacités des agents en matière de de lutte contre la fraude, essentielles pour promouvoir l’application de la législation douanière portant sur la préservation et la protection de la faune sauvage qui, dans de nombreuses économies de pays africains, constitue une base des recettes grâce au tourisme, contribuant grandement au développement durable des communautés locales. Monsieur Dingani C Banda, Directeur (Commissioner) des douanes de l’Autorité fiscale de Zambie était également présent lors de l’ouverture de l’événement.

Le projet INAMA est financé par le Département d’Etat américain, la Suède, l’Agence allemande pour la coopération au développement (GIZ) et le Secrétariat de la CITES. La présente formation a été financée par le Département d’Etat américain.

Pour tout complément d’informations relatives à cette formation ou le projet INAMA de l’OMD, veuillez adresser vos demandes par courriel à M. Marco Foddi, Chef de projet, en charge du Projet INAMA de l’OMD : Marco.Foddi@wcoomd.org.