L'OMD et Interpol signent un accord grâce auquel les Administrations douanières auront un accès plus aisé aux renseignements sur les véhicules volés

Le 9 novembre 2016, l'Organisation mondiale des douanes (OMD) et l'Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) signaient un accord qui vise à améliorer la coopération internationale dans la lutte contre le trafic de véhicules volés en donnant accès à l'OMD à la base de données des véhicules volés d'INTERPOL.  

Il y a de fortes chances pour que des véhicules volés dans un pays soient passés en contrebande vers un pays parfois distant de milliers de kilomètres. Grâce à la base de données d’INTERPOL, les forces de police des États membres de cette Organisation peuvent effectuer des contrôles sur des véhicules suspects et savoir immédiatement si ceux-ci figurent parmi les 7,4 millions de véhicules volés actuellement repris dans la base de données.  

Suite à la signature de l’accord entre l’OMD et INTERPOL, les administrations douanières membres de l'OMD pourront bientôt elles-aussi accéder à ces renseignements, en passant par le Centre d’information et de renseignement (I2C) de l’OMD, dont la mission est de faciliter la communication et la coordination dans les matières touchant aux contrôles et à la lutte contre la fraude. Les données relatives aux véhicules volés détenues par INTERPOL pourront ainsi être partagées avec les administrations douanières.  

L'accord permettra aussi de renforcer encore davantage la coopération entre la Douane et la Police. Qui plus est, ses dispositions sont conformes à la politique de facilitation des échanges d'informations sur la criminalité internationale que poursuit l'OMD.