Atelier National sur l'Implantation d'un Laboratoire en Douane à Fidj

08 septembre 2016

Grâce au soutien du Fonds de coopération douanière du Japon, un atelier national de l'OMD sur la mise en œuvre du Laboratoire des douanes aux Fidji a été organisé au Centre de formation régional de la région Asie-Pacifique de l'OMD à Suva, Fidji, du 29 août au 2 septembre 2016.

Lors de la séance d'ouverture de l'atelier, M. Visvanath Das, Directeur général faisant fonction de l'Administration fiscale et douanière de la République des Fidji (FRCA), a souligné l'importance des Laboratoires des douanes. Il a fait valoir qu'outre leur mission traditionnelle consistant à déterminer les classements tarifaires et le montant des droits et autres taxes, le rôle des laboratoires des douanes avait évolué au fil du temps, au gré des changements intervenus dans l'environnement commercial, et qu’il impliquait désormais l'organisation d'opérations de lutte contre la fraude, l'authentification des produits et de leur origine, la détection d'importations illégales, telles que stupéfiants et précurseurs de drogues, la protection des consommateurs contre des marchandises dangereuses ou des aliments contaminés, ainsi que la sauvegarde de l'environnement et des espèces menacées. Il a conclu en remerciant les représentants de l'Administration des douanes du Japon ainsi que ceux de la Direction des affaires tarifaires et commerciales du Secrétariat de l'OMD pour avoir apporté leur précieuse contribution aux débats de haut niveau sur la mise en œuvre du Laboratoire des douanes aux Fidji.

Au cours de l'atelier, un vaste éventail de sujets a été traité, dont la mise en place et l'utilisation de Laboratoires des douanes aux fins du classement du Système harmonisé et de la lutte contre la fraude, notamment l'identification de stupéfiants. Les participants ont été informés du déploiement par le Japon de différents types de Laboratoires des douanes, notamment les Laboratoires dits satellites situés dans les principaux aéroports du pays. La question de la taille, de l’infrastructure et de la conception de ces Laboratoires a également été abordée. En outre, les participants à l’atelier ont évoqué la question de leurs besoins en matière d'analyse ainsi que les domaines pertinents de la méthodologie analytique. Ils ont par ailleurs envisagé d'éventuelles actions pouvant être entreprises à l'avenir aux fins de la mise en œuvre du Laboratoire des douanes aux Fidji.

Les organisateurs ont également expliqué aux participants combien il est important de coopérer plus avant à l'échelle régionale en procédant à l'échange de bonnes pratiques en matière d'analyse chimique douanière, et ce afin d'améliorer la précision et l'efficacité du travail d'analyse des laboratoires grâce à une coopération régionale renforcée, comme le précise le Plan d'action relatif à la Phase III du Dossier recettes. Dans ce contexte, Dr. Tetsuya Akasaki, chimiste chargé de la supervision au Laboratoire central des douanes du Japon (CCL), a présenté une initiative prise récemment par le CCL en tant que Laboratoire régional des douanes de l'OMD aux fins de la mise en réseau et du partage d'informations entre les chimistes douaniers de la région Asie-Pacifique de l'OMD. Il a souligné à cet égard l'importance du soutien offert par l'Administration fiscale et douanière de la République des Fidji (FRCA), qui assure la vice-présidence de la région A/P de l'OMD, en matière de renforcement de la coopération régionale.

M. Kumar Sami Goundar, Directeur général des douanes et accises, FRCA, a clôt l'atelier. Lors de ses remarques de clôture, il a remercié l'OMD et le Japon pour leur contribution à la mise en œuvre du Laboratoire des douanes aux Fidji. Il a réitéré l'importance du rôle joué par les Laboratoires des douanes dans l'identification correcte des produits ainsi que leur contribution tant à la promotion du commerce international qu’au contrôle de la circulation à l'échelon international de certaines marchandises.