La mission de la douane exposée aux décideurs politiques d'Afrique lors de la réunion ministérielle de la TICAD au Mozambique

25 août 2017

Le Secrétaire Général de l'OMD, M. Kunio Mikuriya, s'est exprimé lors de la réunion ministérielle de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD), qui a eu lieu à Maputo (Mozambique), les 24 et 25 août 2017.

L'objectif de la réunion ministérielle de la TICAD était d’examiner l'état d'avancement du Plan d'action de Yokohoma (TICAD V) et du Plan de mise en œuvre de Nairobi (TICAD VI), mais également de déterminer les mesures à prendre pour que les engagements pris aux Conférences TICAD V et VI soient mieux respectés.

Dans son exposé, M. Mikuriya a insisté sur le fait que la Douane assure la connectivité aux frontières , qu’elle améliore l'environnement commercial par les initiatives prises au titre de l'établissement des Guichets uniques, de la mise en œuvre des Directives sur le transit ou de la création de postes douaniers intégrés et qu’elle contribue, de la sorte, au développement économique.  Il a également mis en avant le rôle primordial de la Douane dans la défense de la sécurité humaine et le renforcement de la résilience sociale par la lutte contre les échanges illicites et les flux financiers illicites basés sur le commerce.  Le Secrétaire Général a précisé que ces deux fonctions pouvaient, à terme, étendre l'assiette fiscale et éviter des pertes de recettes pour l'État.  Par conséquent, il exhorte les gouvernements africains à reconnaître les nombreuses missions de la Douane.  Il les appelle en outre à ériger le cadre juridique qui garantira l'autonomisation des services douaniers, à encourager la coordination entre les services douaniers et les autres organes gouvernementaux et à doter les Administrations douanières des ressources dont elles ont besoin pour satisfaire leurs objectifs.

M. Mikuriya a profité de l'occasion pour rencontrer Mme Amelia Nankhare, Présidente de l'Autorité fiscale du Mozambique (Mozambique Revenue Authority ou MRA), avec qui il a discuté des avancées de la réforme douanière soutenue par l'OMD et des éventuels projets à venir.  Le Commissaire général de l'Administration fiscale d'Afrique du Sud (South African Revenue service ou SARS), M. Thomas Moyane, était à Maputo pour une réunion bilatérale et s'est joint à la discussion sur la coopération régionale.

M. Mikuriya a ensuite visité l'Institut de formation du MRA en compagnie de M. Aly Malla, Directeur général du MRA et de son équipe.  Cet institut n'a pas encore été inauguré mais se présente d’ores et déjà comme un pilier indispensable du développement du professionnalisme au sein des services du MRA.