L'OMD et la FIDI renouvellent les termes de leur coopération

21 December 2017

Le Secrétaire général de l'Organisation mondiale des douanes (OMD), M. Kunio Mikuriya, et le Secrétaire général de la FIDI Aisbl, M. Jesse van Sas, ont signé un nouveau protocole d'accord (PDA) le 20 décembre 2017 au siège de l'OMD à Bruxelles, afin de renforcer la coopération entre leurs deux organisations et mettre en place ainsi des avantages mutuels, notamment un équilibre entre sécurité et facilitation.

La coopération entre l'OMD et la FIDI a une longue histoire, la signature du premier PDA remontant à 1995. Vingt ans plus tard, le monde a considérablement changé et les deux organisations ont reconnu qu'il devenait nécessaire d'actualiser leur PDA afin d'envisager de nouvelles bases pour sécuriser au maximum la circulation transfrontalière des biens des ménages.

Les outils de l'OMD tels que la Convention de Kyoto révisée sur la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers et le Cadre de normes SAFE visent à sécuriser et à faciliter le commerce mondial et à apporter des avantages mutuels à la douane et aux entreprises. La FIDI joue un rôle majeur dans la circulation internationale des biens des ménages et dans l'élaboration de meilleures pratiques pour le secteur mondial du déménagement.

Reconnaissant l'importance cruciale des partenariats et initiatives entre douane et entreprises pour sécuriser et faciliter la circulation internationale des biens et des services, les deux secrétaires généraux se sont penchés, à la fin de leur entretien, sur les synergies possibles entre leurs programmes d'accréditation respectifs, à savoir le programme d'Opérateurs Économiques Agréés (OEA) de l'OMD et le programme de certification des déménageurs internationaux de la FIDI (FAIM).