Table ronde sur le commerce électronique transfrontalier en marge de la onzième ministérielle de l’OMC

13 décembre 2017

Au cours de la onzième Conférence ministérielle de l’OMC à Buenos Aires, à laquelle le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, a participé en tant qu’invité spécial, l’OMD et l’Administration fédérale des recettes publiques (AFIP) de l’Argentine ont organisé conjointement une table ronde sur le thème du « Commerce électronique, catalyseur de changements pour les douanes, les entreprises et les consommateurs », au siège de l’AFIP le 11 décembre 2017.

Après l’allocution d’ouverture du Directeur fédéral de l’AFIP, le Dr. Alberto Abad, le Secrétaire général de l’OMD a décrit les travaux menés par le Groupe de travail de l’OMD sur le commerce électronique et qui ont abouti à la Résolution de Luxor sur les principes directeurs pour le commerce électronique transfrontalier, adoptée par la Commission de politique générale la semaine dernière.  M. Mikuriya a également évoqué le Communiqué de la communauté douanière internationale sur le commerce électronique transfrontalier à l’adresse de la onzième Conférence ministérielle et diffusé auprès des Membres de l’OMD.

La table ronde, modérée par M. Mikuriya, a permis un échange de vues entre les douanes, représentées par M. Diego Dávila, Directeur général des douanes de l’AFIP, et par M. Xiangyang Sun, Directeur adjoint de la Douane de Ningbo en Chine et co-président du Groupe de travail de l’OMD sur le commerce électronique, les plateformes électroniques, représentées par M. Jacobo Cohen Imach, vice-président de Mercado Libre, par M. David Roth, Directeur de politique publique internationale chez Amazon, et par Mlle Lin Luo, Directrice adjointe chargée des questions gouvernementales et publiques internationales chez Alibaba, et le secteur des services de logistique, représenté par M. Carlos Grau Tanner, Directeur général de la Global Express Association, et par M. Harald Weyerich, Directeur du Centre de technologies postales de l’Union postale universelle.

Au cours de leurs échanges avec les participants, les intervenants à la table ronde ont partagé leur expérience sur l'essor fulgurant du commerce électronique, ainsi que sur les défis et les opportunités qu’il présente.  Ils ont encouragé les douanes et les entreprises à appréhender le commerce électronique et les possibilités qu’il offre dans un esprit d’innovation et de collaboration, les invitant à utiliser les outils de l’OMD disponibles afin de simplifier le processus.  M. Mikuriya a également expliqué la démarche que suit l’OMD, axée notamment sur la conception d’un cadre de normes dédié au commerce électronique et l’organisation d’une Conférence mondiale sur le commerce électronique transfrontalier en Chine, en février prochain.  Il a par ailleurs insisté sur le caractère complémentaire des travaux de l’OMD et de l’OMC dans ce domaine, indiquant que les efforts des deux organisations se renforcent mutuellement.  M. Mitsunari Okamoto, vice-ministre des Affaires étrangères du Japon, a clos les débats.

En marge de la onzième Conférence ministérielle, le Secrétaire général de l’OMD a également participé au lancement du Global Trade Helpdesk mis sur pied par le Centre du commerce international (ITC), l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).  Ce Service d'assistance pour le commerce mondial est une initiative de type guichet unique permettant de renforcer la transparence du commerce pour les micro-, petites et moyennes entreprises (MPME).  Kunio Mikuriya a apporté son soutien à cette initiative et a exprimé la volonté de l’OMD de collaborer avec les autres parties prenantes afin de contribuer au développement de la plateforme.  Il a par ailleurs indiqué que l’OMD travaille actuellement avec l’ITC sur la création d'une Base de données conjointe sur l’origine couvrant les règles d’origine préférentielles dans les accords de libre-échange.

Photos

  • Le Secrétaire général, M. Mikuriya, explique le travail effectué par le Groupe de travail de l’OMD sur le commerce électronique et présente les Principes directeurs pour le commerce électronique transfrontalier couverts par la Résolution de Luxor

    Le Secrétaire général, M. Mikuriya, explique le travail effectué par le Groupe de travail de l’OMD sur le commerce électronique et présente les Principes directeurs pour le commerce électronique transfrontalier couverts par la Résolution de Luxor

    Téléchargez l'image
  • La table ronde, modérée par M. Mikuriya, a permis aux douanes de procéder à un échange de vues avec les représentants des plateformes électroniques et des services de logistique

    La table ronde, modérée par M. Mikuriya, a permis aux douanes de procéder à un échange de vues avec les représentants des plateformes électroniques et des services de logistique

    Téléchargez l'image