Bienvenue sur le site web de l'OMD.

Veuillez indiquer votre préférence linguistique

Nouvelle initiative antiterroriste lancée par l'OMD avec le soutien financier du Japon

22 février 2017

Le mercredi 22 février 2017, le Secrétaire Général de l'Organisation mondiale des douanes (OMD), Dr. Kunio Mikuriya a rencontré S.E. l'Ambassadeur du Japon en Belgique, M. Masafumi Ishii, au Siège de l'OMD à Bruxelles (Belgique) pour l’échange d’une Note verbale sur la contribution des autorités japonaises au financement de la mise en œuvre du "Projet sur la sécurité" dans la région Asie/Pacifique.

Le terrorisme mondial pose de nombreux défis et menace non seulement la sûreté et la sécurité des populations, mais aussi le développement économique et la stabilité politique.  Voila pourquoi les Administrations de la douane doivent à tout prix redoubler d'efforts pour sécuriser les frontières et protéger la chaîne logistique internationale.

"Notre nouvelle initiative de lutte contre le terrorisme témoigne de la volonté de l'ensemble de la communauté douanière de mener une lutte efficace contre le terrorisme à l'échelle planétaire et ses effets néfastes sur les échanges internationaux", a déclaré le Secrétaire général de l’OMD, qui a également ajouté que "Cette initiative nous permet d'aider activement les Administrations des douanes et d'autres parties intéressées de la région à prendre toutes les mesures nécessaires au renforcement de la sécurité de la chaîne logistique et à la lutte contre le terrorisme".

À son tour, S.E. l'Ambassadeur Masafumi Ishii a insisté sur la grande importance que le Japon accorde à la coopération dans la lutte contre le terrorisme.  Il est plus particulièrement revenu sur les efforts consentis par l'OMD pour renforcer les contrôles et la sécurité aux frontières, dans le but de prévenir les activités transfrontières illicites, qui sont dévastatrices. Il a encore insisté sur l'effet bénéfique qu’ont de tels projets sur la coopération et la confiance réciproque, qui se verront renforcées non seulement avec l'OMD, mais aussi avec les Membres de la région Asie/Pacifique. Pour conclure, il a adressé à l'OMD tous ses vœux de réussite dans ses projets.

Au Sommet du G7 d'Ise-Shima (Japon), les 26 et 27 mai 2016, les dirigeants ont adopté le "Plan d'action du G7 en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent [en]", dans lequel le Programme sur la sécurité de l'OMD est expressément mentionné en tant qu'outil de renforcement de la sécurité aux frontières et d'assistance aux Membres de l'OMD dans la lutte contre la menace qu’exercent les terroristes et autres organisations criminelles.

Conformément à ce plan d'action et de manière à élargir la portée de son Programme sur la sécurité, l'OMD a décidé de lancer une nouvelle initiative à l'intention des services douaniers de la région Asie/Pacifique, que le gouvernement japonais financera à hauteur de 7 millions US$.  Cette initiative porte plus précisément sur les défis associés à la sécurité des frontières en Asie du Sud-Est.

Les principaux attributs de la nouvelle initiative antiterroriste sont notamment:

  • l'utilisation ininterrompue du Programme Global Shield (PGS) de l'OMD en tant qu’outil destiné à entraver l’accès des organisations terroristes aux engins explosifs improvisés (EEI) et à empêcher le détournement de produits chimiques et d’autres composants entrant dans leur fabrication;
  • l'exploitation des renseignements préalables concernant les voyageurs (RPCV) et des dossiers passagers (PNR) pour une analyse de risques efficace sur les voyageurs, dans le but d'endiguer les flux de combattants terroristes étrangers et d’autres groupes terroristes;
  • les mesures prises pour empêcher l'approvisionnement de tous les terroristes en armes légères et de petit calibre (ALPC).