Les experts chimistes des laboratoires des douanes des administrations Membres se réunissent au siège de l’OMD

25 janvier 2017

La 32ème session du Sous-Comité scientifique (SCS) à laquelle ont participé des représentants du personnel des laboratoires des douanes de 33 administrations Membres de l’OMD et de l’Union européenne (UE) s’est tenue du 17 au 20 janvier 2017.  L’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et le Bureau international des poids et mesures (BIPM) ont également participé à la réunion.  Le Sous-Comité a examiné le classement dans le Système harmonisé (SH) de quelque 200 nouvelles substances pharmaceutiques portant des noms génériques appelés DCI (Dénominations communes internationales), étudié attentivement les amendements qu’il serait possible d’apporter à la Nomenclature (SH de 2022) en ce qui concerne les substances réglementées aux termes de la Convention sur les armes chimiques et apporté des réponses à de nombreuses questions touchant des domaines techniques tels que la chimie, la biologie et la biochimie soulevées par les Membres de l’OMD, le Comité du SH et le Sous-Comité de révision du SH.

La version de 2017 du SH est entrée en vigueur le 1er janvier 2017.  Afin d’anticiper les modifications découlant de cette nouvelle version du SH, le SCS s’est attelé au reclassement de certains produits portant une DCI ainsi qu’aux modifications à apporter en conséquence aux Notes explicatives du SH dans le secteur de l’industrie chimique ou des industries connexes.

En outre, le SCS a examiné l’importance de la coopération et de la mise en réseau des laboratoires des douanes ainsi que le rôle qu’ils pourraient remplir aux fins de la protection des ressources minérales nationales.  A cet égard, le délégué du Japon a présenté un exposé en vue d’illustrer la coopération régionale et la mise en réseaux entre les laboratoires des douanes de la région Asie/Pacifique de l’OMD.  Le Président du SCS et le Secrétariat ont encouragé les laboratoires à renforcer encore davantage la coopération à l’échelon régional et mondial.

Par ailleurs, la déléguée de la Thaïlande a présenté un exposé portant sur l’analyse du coefficient d’absorption d’eau des carreaux en céramique, l’observatrice de l’OIAC a expliqué les objectifs du Protocole d’accord (PDA) signé le 13 janvier 2017 par l’OMD et l’OIAC afin de renforcer les contrôles nationaux et internationaux concernant le commerce de produits chimiques toxiques réglementés par la Convention sur les armes chimiques, et l’observateur du BIPM a présenté un exposé sur les travaux de son organisation.

Enfin, le Sous-Comité a également débattu de la modernisation et de la mise à jour du Manuel destiné aux laboratoires des douanes.