L’Administration des douanes égyptienne (ECA) adopte une vision nouvelle ainsi qu’une mission et un plan stratégique pour appuyer ses initiatives de réforme et de modernisation

26 janvier 2017

En janvier 2017, au cours d’un atelier organisé à Alexandrie en Egypte, l’OMD a fourni à l’Administration des douanes égyptienne (ECA) un appui stratégique axé sur la planification stratégique et la gestion de la performance.  Quelque 100 participants ont été guidés dans le développement d’activités et l’élaboration d’indicateurs de performance répondant aux grandes priorités stratégiques de l’Administration.

L’atelier d’une durée de cinq jours a débuté par une analyse de l’environnement, suivie par la session d’élaboration les quatre jours suivants. Celle-ci s’est divisée en deux parties.  La première a été ouverte par M. Magdi, Directeur général (Commissioner) de l’ECA, qui a également pris part aux discussions et au processus d’élaboration au cours des deux premiers jours.  Les participants ont ainsi bénéficié d’un éclairage précieux quant aux attentes du Gouvernement égyptien.  La contribution de la haute direction de l’ECA durant la première partie de la session a conduit à l’élaboration d’une nouvelle vision, mission et d’objectifs stratégiques pour l’ECA.

La première session a fourni des orientations pour la deuxième partie du programme.  Les cadres de direction de la Région orientale et australe de l’ECA ont reconnu que le commerce mondial a considérablement évolué en termes de technologie, de sécurité inhérente à la vitesse, et d’exigences des clients.  A partir des objectifs stratégiques, les cadres de rang intermédiaire ont travaillé sur les activités et les objectifs opérationnels ainsi que sur les mesures de la performance.  Les participants ont ainsi mieux compris les démarches actuelles liées au développement de mesures, d’indicateurs et d’objectifs stratégiques et opérationnels.  Les discussions en groupe ont également porté sur les principes du reporting, de la surveillance, de l’évaluation et de la gestion des risques.

D’une manière générale, l’atelier a été un succès et a permis de fournir une méthodologie, des procédés et d’élaborer un projet de plan stratégique offrant à l’ECA des orientations pour les 3 à 5 prochaines années.