Premier atelier régional consacré au DDO de l’OMD en Moldavie pour les administrations douanières participant au partenariat oriental

17 janvier 2017

En collaboration avec l’agence FRONTEX de l’UE, l’OMD a organisé un atelier consacré à son Dossier sur le développement organisationnel (DDO) à Chisinau (Moldavie) du 13 au 15 décembre 2016, dans le cadre du projet de renforcement des capacités en matière de gestion intégrée des frontières du partenariat oriental.  Cet atelier, qui était le dernier de quatre ateliers régionaux consacrés aux dossiers de l’OMD, fut suivi avec succès par quinze (15) cadres en ressources humaines et fonctionnaires des Administrations douanières de Moldavie, d’Arménie, d’Azerbaïdjan, du Belarus, de Géorgie et d’Ukraine.

L’atelier avait notamment pour objectif de promouvoir le Dossier de l’OMD sur le développement organisationnel (DDO) et de sensibiliser les participants sur les outils et instruments disponibles dans le cadre du DDO pour les six Administrations membres de l’OMD.  L’atelier a été officiellement ouvert par Madame Lilia Melnic, Directrice de la Division des ressources humaines de la Douane moldave.  Madame Melnic a mis en avant l’importance d’une approche moderne de RH pour relever les défis lancés par la Douane du XXIème siècle, soulignant en même temps l’importance d’un partage d’expériences entre administrations voisines.

Au cours de cet atelier de trois jours, l’OMD a présenté les outils et instruments du DDO couvrant les aspects suivants : soutien et fourniture de conseils stratégiques, développement des ressources humaines, éthique et engagement des parties prenantes.  Les participants ont présenté l’approche nationale adoptée par chacune de leurs six Administrations, ce qui a suscité une discussion ouverte, animée et sympathique, mettant en évidence des problèmes communs et les solutions possibles, expérimentées au niveau national.

À la fin de l’atelier, les participants ont exprimé leur satisfaction à l’égard de cet atelier et souligné ses bienfaits, reconnaissant que ce fut l’occasion d’établir des contacts directs entre experts en RH.  Ils ont souhaité que cette initiative régionale, lancée dans le cadre du projet de renforcement des capacités en matière de gestion intégrée des frontières du partenariat oriental, puisse se poursuivre.