Bienvenue sur le site web de l'OMD.

Veuillez indiquer votre préférence linguistique

La mise en œuvre de l’AFE mise en exergue lors d’une table ronde de haut niveau au Parlement britannique

09 mars 2017

Sur invitation du groupe parlementaire multipartite «Trade Out of Poverty» (APPG-TOP), Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l’OMD, a pris la parole lors de la table ronde de haut niveau sur le thème de «L’Afrique et l’Accord sur la facilitation des échanges (AFE) de l’OMC : de la ratification à la mise en œuvre», qui s’est tenue le 8 mars 2017 à Londres au Parlement britannique.

Des ministres des gouvernements du Royaume-Uni, du Ghana, du Nigeria et du Rwanda ainsi que des représentants haut placés d’organisations internationales et d’institutions bailleuses de fonds pertinentes ont assisté à l’événement, organisé à l’occasion de la réunion inaugurale des ministres du Commerce du Commonwealth.

Le député Peter Lilly et le ministre d’État au Département pour le développement international (DFID), Lord Bates, co-présidents de l’APPG-TOP, ont été les premiers à prendre la parole. Suivant la présentation sur la situation actuelle par Mme Suja Rishikesh Mavroidis, Directrice de la Division de l’accès aux marchés de l’OMC, M. Kunio Mikuriya a abordé la contribution apportée par l’OMD à l’AFE en mentionnant le Guide de mise en œuvre de l’AFE, le Groupe de travail sur l’AFE et le Programme Mercator.

Il a également expliqué les leçons qui avaient été tirées, notamment sur l’importance du soutien politique d’un point de vue organisationnel et humain dans les réformes douanières, surtout dans des domaines transversaux qui nécessitent une coordination avec d’autres agences gouvernementales tels que le guichet unique, l’étude de l’OMD sur le temps nécessaire à la mainlevée et la coopération aux frontières. Lors de l’exercice de catégorisation, les pays signataires de l’AFE ont, d’ailleurs, souvent signalé ces domaines comme étant problématiques.

Au cours de la table ronde, les participants ont surtout abordé la coopération des donateurs. À ce sujet, l’OMD a profité de l’occasion pour remercier Her Majesty’s Revenue and Customs (HMRC), l’Administration des recettes et des douanes du Royaume-Uni, pour son soutien financier et humain.