Bienvenue sur le site web de l'OMD.

Veuillez indiquer votre préférence linguistique

Programme Mercator : construire des réseaux, des partenariats et des économies

14 mars 2017

La 8ème session du Comité de renforcement des capacités (CRC) de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), qui s’est déroulée du 7 au 9 mars 2017, avait pour thème « Programme Mercator : construire des réseaux, des partenariats et des économies ». Cette session a réuni plus de 230 délégués provenant d’administrations douanières, de structures régionales de l’OMD (BRRC et CRF), d’organisations internationales, d’universités et d’organisations du secteur privé.

La première journée a consisté en une session conjointe avec la 7ème réunion du Groupe de travail de l’OMD sur l’Accord de facilitation des échanges (GT/AFE).  L’allocution d’ouverture du Secrétaire général adjoint de l’OMD, M. Sergio MUJICA, a été l’occasion de souligner l’importance de la session conjointe et de la nouvelle dynamique de mise en œuvre de l’AFE, qui est entré en vigueur le 22 février 2017.  Durant son discours d’orientation générale, qui portait sur la consolidation des liens entre la facilitation des échanges et le renforcement des capacités dans un contexte d’implication des parties prenantes, l’Ambassadeur du Brésil auprès de l’UE, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Everton Vieira Vargas, a donné le ton des débats à suivre sur la mise en œuvre de l’AFE.

Lors de la session conjointe, ont été évoqués les succès du Programme Mercator de l’OMD, un programme dédié de renforcement des capacités destiné à aider les Membres à mettre en œuvre l’AFE de manière harmonisée, en utilisant les instruments et les outils de l’OMD tels que la Convention de Kyoto révisée, l’Étude sur le temps nécessaire pour la mainlevée des marchandises et le Cadre de normes SAFE.

Cette session conjointe a également permis d’adopter les modalités de fonctionnement et le plan d’exécution à venir du Programme Mercator, visant à optimiser l’assistance technique apportée aux Membres qui sollicitent le soutien de l’OMD pour mettre en œuvre l’AFE.

Durant la seconde journée, le CRC a estimé les progrès réalisés et les résultats obtenus depuis la dernière session concernant l’exécution des missions de renforcement des capacités de l’OMD.  L’OMD a organisé plus de 330 missions de renforcement des capacités dans toutes les régions OMD, ce qui représente une augmentation de 20 % du nombre des missions organisées chaque mois, par comparaison avec la dernière période de référence.  Le CRC a reconnu l’importance, pour les administrations, d’acquérir la capacité de gérer des programmes et des projets de développement, notamment dans le cas de mesures nécessitant un engagement de la part de plusieurs institutions.  Un nouveau dossier de formation sur la gestion de projet a été adopté, ainsi que le modèle de maturité visant à mesurer les progrès des Membres en matière de mise en œuvre de l’AFE.

Le 8 mars, second jour de la session du CRC, l’OMD a accompagné de toasts et de fleurs sa célébration de la Journée internationale de la femme, ponctuée par les discours de S.E. Grace M. Mutale Kabwe, Ambassadrice de la République de Zambie auprès de la Belgique et de l’UE, du Secrétaire général adjoint de l’OMD, M. Sergio Mujica, de la Présidente du SCE, Mme Sigfríður Gunnlaugsdóttir, et de la Directrice, Direction du Contrôle et de la Facilitation, Mme Ana Hinojosa.

Le CRC s’est également penché sur les difficultés et les possibilités de la facilitation des échanges dans des environnements fragiles, approuvant les mesures de l’OMD qui visent à contribuer au renforcement des capacités et du rôle de la douane pour rétablir la sécurité et faciliter les échanges dans ces zones.

Les exposés sur l’optimisation de la coopération entre les autorités douanières et fiscales (qu’elles soient regroupées ou indépendantes) ont suscité un grand intérêt.  Les résultats de l’enquête de l’an dernier sur les questions de genre au sein de la douane ont été présentés, de même que les nouveaux outils d’apprentissage et de gestion.

Le CRC a pris fin le troisième jour, durant lequel une seconde session conjointe a été organisée avec le Sous-Comité sur l’éthique (SCE).  Le thème de « l’action collective visant à promouvoir l’éthique », abordé lors de cette session conjointe avec le SCE, s’est révélé particulièrement stimulant pour les participants.

M. Per-Arvid Nordli (Norvège) a été réélu en tant que Président du CRC et Mme Lizbal Heroe (Sierra Leone) a été élue en tant que Vice-Présidente.